Abbé Leblond - Joseph Eckhel - 1786-9-23

From Fina Wiki


Abbé Leblond - Joseph Eckhel - 1786-9-23
FINA IDUnique ID of the page  7704
InstitutionName of Institution. Vienna, Kunsthistorisches Museum
InventoryInventory number. MHK, V, lettre 14
AuthorAuthor of the document. Abbé Leblond
RecipientRecipient of the correspondence. Joseph Eckhel
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . September 23, 1786
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Paris 48° 51' 24.12" N, 2° 21' 5.26" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation. Joseph Pellerin, Jean-Jacques Barthélemy, Louis XVI of France, Franz Neumann
LiteratureReference to literature. Eckhel 17751, Eckhel 17862, Callataÿ 2013b, p. 224-2253
KeywordNumismatic Keywords  connoisseurship, paris, greek, rhegion, messina, decius, hadrian, roman, cistophori, tralles, legend, antioch, dictionary, unpublished book
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

-Lettre du 23 sept. 1786 (de Paris) : « J’ai lu avec le plus grand intérêt l’ouvrage que vous avez eu la bonté de me faire parvenir. Je n’ai pas eu l’honneur de vous en faire mes remerciements plutôt parce que j’ai voulu le lire attentivement et par ailleurs j’ai manqué une fois l’occasion du Courier de Vienne. Votre ouvrage intitulé Nummi veteres anecdoti est certainement très précieux pour la science numismatique ; mais celui-ci ne l’est pas moins et quand on est comme vous si fort au dessus de sa matière, on n’a guère besoin de conseils. D’ailleurs vous trouverez peu de personnes à Paris qui soient même assez instruites dans cette partie pour vous entendre. Depuis la mort de Mr. Pellerin, nous n’avons plus ici que Mr. l’abbé Barthélemy, car je ne compte pas quelques curieux qui rassemblent des médailles, sans aucune connaissance. Il n’y a qu’un moyen de vous être utile ici : c’est de faire quelquefois des vérifications au cabinet du Roi par rapport à des médailles publiées par Mr. Pellerin, / alors vous pourrez avoir recours à Mr. l’abbé Barthélemy qui se fera sans doute un plaisir de vous obliger. Je suis aussi à vos ordres et pour cela et pour tout ce qui dépendra de moi. Je n’entrerai point dans de longs détails sur votre ouvrage, car il faudrait le copier pour vous rendre compte de tout ce qui m’a paru utile : j’ai remarqué entr’autres la note sur les médailles de Rhegium pag. 12. Le médaillon d’argent de Messine Tab. II, n° 10. Les médailles puniques ibid n° 13, 14 et 15. La petite médaille d’argent de Therma Sicilia, pag. 22. Celle de Trajan Dèce pag. 44. Le médaillon d’Hadrien pag. 47. Le cistophore de bronze de Tralles pag. 49. Cesarea Panias pag. 59. Quant au prénom ou au nom de Lucius Livius donné à Galba sur ses médaillons d’argent, il n’y a rien qui doive vous surprendre. Mr. Pellerin en avait quatre dans son cabinet avec les mêmes noms, ainsi que je m’en suis assuré par le catalogue manuscrit de ce cabinet qui m’appartient et qui est unique, étant de la maison de Mr. Pellerin lui-même. Le mot CHMACIA que vous substituez à celui de CHMANC pag. 73 mériterait peut-être de nouvelles observations, et je crois que / le dernier se lit très distinctement sur la médaille de Vérus publiée par Mr. Pellerin. Vos réflexions sur les noms terminés en OM, pag. 91. et sur ceux terminés en NO. pag. 95 me paraissent très judicieuses. J’ai encore remarqué la médaille de Régalien et quelques autres ; mais ce qu’il y a surtout d’intéressant dans votre ouvrage c’est ce qui a rapport aux médailles d’Antioche et l’on doit convenir que pour le fonds et pour la forme cet ouvrage est excellent. Je le relirai, la plume à la main, pour en profiter et faire des additions à un dictionnaire numismatique que j’espère faire paraître dans quelque temps et dont je rassemble les matériaux depuis plus de dix ans. Je suis tout à fait de votre avis sur les dictionnaires : cependant si celui que je prépare était bien fait, il ne laisserait pas d’être utile à ceux qui désirent d’être initiés à la connaissance des médailles, et ils les prédisposeraient à lire les savants ouvrages de Mr. Pellerin de Mr. l’abbé Eckhel et de Mr. l’abbé Neumann. Je ne connais que de réputation l’ouvrage que vous avez publié / sur le cabinet impérial et je désirerais bien en faire l’acquisition. Agréer je vous prie les sentiments de ma reconnaissance et du respectueux attachement avec lequel je suis Monsieur Votre très humble et obéissant serviteur Le Blond » (Vienne, Kunsthistorisches Museum, lettre 14 ; Callataÿ 2013, p. 224-225).

References

  1. ^  Eckhel, Joseph (1775), Numi veteres anecdoti ex Museis Caesareo Vindobonensi, Florentino Magni Ducis Etruriae, Granelliano nunc Caesareo, Vitzaiano, Festeticsiano, Savorgnano Veneto, aliisque, Vienna: typis Josephi Kurzböck
  2. ^  Eckhel, Joseph 1786a. Descriptio numorum Antiochiae Syriae sive specimen Artis criticae numariae. Vienna: Trattner.
  3. ^  Callataÿ, Fr. de (2013b), "L’abbé Leblond (1738-1809) numismate, à la lumière de sa correspondance avec Joseph Eckhel",Comptes-rendus de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, janvier-mars 2013, pp. 193-230.