Andreas Morell - Gottfried Wilhelm Leibniz - 1701-7-12

From Fina Wiki


Andreas Morell - Gottfried Wilhelm Leibniz - 1701-7-12
FINA IDUnique ID of the page  8526
InstitutionName of Institution.
InventoryInventory number. LBr. 661 bl. 68 4°. 1 S.
AuthorAuthor of the document. Andreas Morell
RecipientRecipient of the correspondence. Gottfried Wilhelm Leibniz
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . July 12, 1701
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Arnstadt 50° 50' 5.68" N, 10° 56' 46.14" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation. François-Michel Le Tellier de Louvois
LiteratureReference to literature. Babin - Van den Heuvel - Widmaier 2006, lettre 174, p. 262-2631
KeywordNumismatic Keywords  roman republican, book, book corrections, bastille, bithynia, roman provincial, nicaea, kos, journal de trévoux, roman, gratianus, jesuits, fish glue copies
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia https://books.google.be/books?id=QQboBQAAQBAJ&pg=PA206&dq=andreas+morell&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwivi6XLvLDpAhUCsaQKHcGDAHkQ6AEIfzAJ#v=onepage&q&f=false
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

-Lettre du 12 juillet 1701 (d’Arnstadt) : « J’ai bien reçu la très chère vôtre du 27 juin et vous remercie humblement de ce que vous avez bien voulu avoir la bonté de me corriger sur la lettre des médailles consulaires, et je trouve que tout est bien corrigé, ainsi je mettrai le tout suivant vos sentiments. J’ai hésité longtemps sur le chapitre de Monsieur Danckelmann, pour faire une juste mention de la bonté qu’il a eu pour moi, et je le voulais nommer, et marquer le tout cum elogio, mais on m’a tellement dit, et persuadé, que cela me pourrait faire des affaires fâcheuses, que j’ai été obligé de changer, mais pourtant je n’ai pu taire entièrement, car je plains extrêmement le malheur de ce grand homme, et conserve toute la vénération que je lui dois. Pour M. de Louvois, il n’en est pas de même, car c’était l’objet de la malédiction publique, mais comme chrétien j’ai une sensible douleur sur sa fin misérable, et si je le pouvais faire revenir en état de récipsiscence avec un temps de Bastille, je le ferais de bon cœur, car il était un homme incomparable, plus que l’on ne saurait dire, mais si cruel et brutal, que cela obscurcit tellement les autres qualités que rien plus ; cependant si l’on distillait tout le Conseil présent du roi de France, on n’en tirerait pas un Louvois. Je vous supplie d’avoir la même bonté sur toute ma lettre des médailles consulaires car je la ferai rimprimer et y ai déjà fait plusieurs changements par exemple touchant le ΝΙΚΙΑΣ ΚΩΙΩΝ, le cognomen Musus, de Coeliorum familia, et de l’Histoire, et Epoque de Bithynie. Je ne distribue aucun exemplaire, et la nouvelle édition sera sur une seule feuille. Je vous remercie touchant les avis pour les paquets, et il y a encore du temps à y songer. Pour les livres de la Bibliothèque de Wolffenbüttel je les renverai tous, hormis Gruterus, avec les plus humbles remerciements, que je pourrai faire. Si on a dessein de faire graver le portrait du feu Electeur, je conseille de le faire faire par Monsieur Edelinck, car c’est un graveur incomparable, et très honnête homme. Si le nouveau journal de Trévoux est de la fabrique des Jésuites, il aura bona mixta malis. Je me recommande à vos bonnes grâces, et suis du meilleur de mon cœur… Arnstat 12. Juillet 1701. P.S. Je vous enverrai sans faute des ectypes de colle de poissons après les médailles de Gratianus, GLORIA NOVI SECVLI, et tout autre, que vous aurez la bonté de me commander » (LBr. 661 bl. 68 4°. 1 S. ; Babin - Van den Heuvel - Widmaier 2006, lettre 174, p. 262-263).

References

  1. ^  Babin, Malte-Ludolf, Van den Heuvel, Gerd and Widmaier, Rita (2006), Gottfried Wilhelm Leibniz. Allgemeiner politischer und historischer Briefwechsel. 20. Juni 1701-März 1702, Berlin.