Andrew Fountaine - Andreas Morell - 1701-1-11

From Fina Wiki


Andrew Fountaine - Andreas Morell - 1701-1-11
FINA IDUnique ID of the page  5359
InstitutionName of Institution. Paris, Bibliothèque nationale de France
InventoryInventory number. Nouvelles acquisitions latines 389 : Correspondance numismatique d’André Morell d’Arnstatt, pendant les années 1702-1703, p. 1-2
AuthorAuthor of the document. Andrew Fountaine
RecipientRecipient of the correspondence. Andreas Morell
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . January 11, 1701
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Vienna 48° 12' 30.06" N, 16° 22' 21.00" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation. Anton Günther von Schwarzburg-Arnstadt, Charles Patin, Luigi Ferdinando Marsili
LiteratureReference to literature. Callataÿ 2015a, p. 3031, Burnett 2020b, p. 15902
KeywordNumismatic Keywords  collection, vienne, market, local finds, drawing, juba, roman republican
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b52502592j/f9.image
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

-Lettre du 11 jan. 1701 (de Vienne) :« Monsieur, Il y a ici si peu de choses, qui méritent votre connaissance, que si je n’avais pas peur de paraître incivil, je ne voudrais pas vous donner le trouble de cette lettre. Trois jours après mon arrivée ici j’allai chez le Nonce, Comte d’Avia, qui me reçût très honnêtement. Je lui donnai une de vos lettres, laquelle il lisait avec beaucoup de plaisir, et disait d’être prêt de vous assister à tout ce qu’il pourrait ; mais à présent presque toute sa collection est en Italie. Vienne est un lieu, où l’on trouve rarement des médailles curieuses ; de toutes que j’ai vu il n’y a qu’une que le Comte de Swartzbourg n’a pas ; elle est fort commune en argent, mais je ne me souviens pas de l’avoir jamais vue en or ; au moins elle n’est pas dans le Patin ; vous y verrez aussi quelque différence ; elle est entre les mains du Général Marsili, qui la trouvait en Hongrie, et fort bien conservée : en voici le dessin, mais fort mal fait, quoique j’ai pris tout le soin possible. Je serai fort obligé ppur le dessin de trois médailles dans la suite d’argent du Comte de Swartzbourg, viz. Juba Fil. Clod. Macer, et Corn. Supera ; et s’il y a quelques autres qui soient fort rares. Voilà une des premières lettres que j’ai écrit en français, et j’espère, critique et savant comme vous êtes, que vous lui serez favorable. Enfin je suis déjà beaucoup obligé à Vous, pour votre honnêteté et vos présents ; et je crois que c’est mon devoir de dire à tout le monde que vous êtes un fort honnête et fort savant homme et que je suis avec sincérité, Monsieur, votre très obéissant et très obligé serviteur » (Paris, BnF, Manuscrits, Nouvelles acquisitions latines 389 : Correspondance numismatique d’André Morell d’Arnstatt, pendant les années 1702-1703, p. 1-2 [en ligne sur Gallica] ; Callataÿ 2015, p. 303).

Bibliothèque nationale de France

References

  1. ^  Callataÿ, Fr. de (2015), “Sir Andrew Fountaine (1676-1753) and his early numismatic correspondence with Andreas Morell (1646-1703)”, in R. Bland and D. Calomino (eds.), Studies in Ancient Coinage in Honour of Andrew Burnett, London, p. 293-316.
  2. ^  Burnett, Andrew M. (2020), The Hidden Treasures of this Happy Land. A History of Numismatics in Britain from the Renaissance to the Enlightenment, BNS Special Publ. No 14 = RNS Special Publ. No 58, London, Spink & Son.