Antoine Galland - Gisbert Cuper - 1709-10-7

From Fina Wiki


Antoine Galland - Gisbert Cuper - 1709-10-7
FINA IDUnique ID of the page  5643
InstitutionName of Institution.
InventoryInventory number.
AuthorAuthor of the document. Antoine Galland
RecipientRecipient of the correspondence. Gisbert Cuper
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . October 7, 1709
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Paris 48° 51' 24.12" N, 2° 21' 5.26" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation. Giovanni Vignoli, Jean Masson, Jean Foy-Vaillant, Bernard de Montfaucon, François de Camps, Andreas Morell, Jean-Paul Bignon, Francesco Mezzabarba Birago
LiteratureReference to literature. Mezzabarba Birago 16831, Foy-Vaillant 16952, Vignoli 1709a3, Abdel-Halim 1964, p. 612-615, n° CCXC4
KeywordNumismatic Keywords  dissertation, nerva, roman, otho, hadrian, judaea, helena, greek, catalogue, collection numbers, price, errors, roman provincial, commodus, book price
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

-Lettre du 7 oct. 1709 (de Paris) : « Comme il eut arriver qu’on vous envoie de Rome la lettre imprimée de M. Vignoli, De nummo Antonini Pii, etc., qu’il m’a adressée, et que la réponse que j’y ai faite, sur la même lettre, écrite de sa main, ne le sera pas, au moins de mon consentement, comme je lui ai mandé, je vous en envoie une copie ci-jointe, que je vous prie d’agréer telle qu’elle est. Elle est un peu gâtée, à force de l’avoir portée sur moi. Vous aurez la bonté d’avoir plutôt égard à ce qu’elle contient, qu’à sa malpropreté. J’espère que vous aurez pour agréable que je me sois épargné le temps de vous en faire une plus nette. Je ne puis rien vous dire touchant la médaille de Nerva, dont parle M. Masson dans la Vie qu’il a publiée de Pline le Jeune, que je n’ai pas vue, et qui peut-être n’a pas encore été apportée à Paris » [médailles d’Othon en bronze mal interprétées par Vaillant ; médailles de Hadrien marquant sa puissance tribunitienne ; autres médailles du même empereur portant les letres M.P.T. NOB. ; évocation de Bernard de Montfaucon ; anciennes monnaies des peuples de la Judée ; Galland a écrit une dissertation sur une médaille portant la légende HELENA N. F. : une copie est promise à son correspondant ; sur les médailles des villes grecques libres] « Les médaillons du cabinet de M. de Camps, Abbé de Signy, publiés en 1694 avec les explications de Vaillant, font sans doute partie de vos livres numismatiques. Il y a environ deux mois que je donne à cet Abbé deux matinées par semaine. Je lui ai fait le catalogue d’une suite de médailles impériales qui n’est que d’environ quatre cents médailles, dont le prix cependant ne laisse pas de monter à plus de deux mille livres, par la suite assez complète des têtes des empereurs et des impératrices et des médailles plus rares en ce métal. J’ai remis en ordre sa suite de grand bronze,très riche par les bonnes médailles dont elle est composée ; et j’ai ajouté au catalogue, que feu M. Morel en fit autrefois, celles qui n’étaient pas comprises. J’ai fait la même chose de la suite de ses médaillons ; et comme il a dessein de donner au public ceux qu’il a acquis depuis 1694, avec des explications auxquelles il m’a prié de travailler, pour faire une addition à celles de M. Vaillant, je revois celles de M. Vaillant qui me donnent beaucoup d’occupation, tant pour les corrections des fautes d’imprimerie et des incongruités du style, dont il ne me sera pas possible de les purger entièrement, à moins de les reprendre, ce que je n’entreprendrai pas. Je ne parle pas des fausses explications des légendes qu’il a mal lues ; ce sont des endroits que je pourrai redresser par des notes […] J’achève par la description d’un médaillon grec de Commode, qui entre dans l’addition de M. l’Abbé de Signy […] Nous fûmes ici dans l’inquiétude au commencement du mois de septembre, pour la santé de M. l’Abbé Bignon. Mais sa maladie ne fut ni dangereuse, ni d’une longue durée » ; « Dans cette intervalle, j’ai consulté le comte Mezzabarba chez M. l’Abbé de Signy, car ce livre est si rare, et si cher, que je suis contraint d’avoir recours à mes amis quand j’en ai besoin. J’ai donc consulté le comte Mezzabarba touchant la médaille d’Hadrien […]» (Abdel Halim, p. 612-615, n° CCXC).

References

  1. ^  Mezzabarba Birago, Francesco (1683). Imperatorum romanorum numismata a Pompeio magno ad Heraclium ab Adolfo Occo ne olim congesta, nunc augustorum iconibus, perpetuis historico / Chronologicis notis, plubribusque additamentis illustrata, et aucta. Mediolani: Ex Typographia Ludovici Montiae.
  2. ^  Foy-Vaillant, Jean (1695), Selectiora numismata in ære maximi moduli e museo illustrissimi D. D. Francisci de Camps abbatis S. Marcelli, & B Maria Siniaco. Concisis interpretationibus per D(ominem) Vaillant D(octorem) M(edicum) & Cenomanensium ducis antiquarium, illustrata, à Paris chez Dezallier.
  3. ^  Vignoli, Giovanni (1709), Epistola ad Antonium Gallandum v. c. de nummo Imp. Antonini Pii qui in tertio ejus consulatu percussus columnam quamdam exhibet in cimelio D. Foucault, Apud Franciscum Gonzagam, Rome.
  4. ^  Abdel-Halim, M. (1964), Antoine Galland, sa vie et son œuvre, Paris.