Antoine Galland - Gisbert Cuper - 1709-7-26

From Fina Wiki


Antoine Galland - Gisbert Cuper - 1709-7-26
FINA IDUnique ID of the page  5640
InstitutionName of Institution.
InventoryInventory number.
AuthorAuthor of the document. Antoine Galland
RecipientRecipient of the correspondence. Gisbert Cuper
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . July 26, 1709
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Paris 48° 51' 24.12" N, 2° 21' 5.26" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation. Jean-Paul Bignon, Giovanni Vignoli, Nicolas-Joseph Foucault, Giusto Fontanini, Michel-Ange de La Chausse
LiteratureReference to literature. Vignoli 1709a1, Abdel-Halim 1964, p. 604-605, n° CCLXXXIV2
KeywordNumismatic Keywords  antoninus pius, roman, drawing, dissertation, forgeries, felicitas
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

-Lettre du 26 juil. 1709 (de Paris) : « Deux jours avant celui de ma harangue, je reçus par la voie de M. l’Abbé Bignon, une lettre latine de 19 pages, de M. Vignoli, datée du 16 des calendes du mois de février dernier, par laquelle, en me faisant réponse à mon remerciement du 28 octobre de l’année dernière au sujet de son présent de la dissertation sur la colonne d’Antonin Pie, il s’inscrit en faux sur la médaille du même empereur, du cabinet de M. Foucault, sur la plainte que je lui avais faite, avec toute l’honnêteté possible, d’avoir corrompu le dessin que je lui en avais envoyé par M. Fontanini, et d’avoir prétendu qu’elle représentait, peut-être, a-t-il dit, la colonne qui faisait le sujet de sa dissertation. Je ne comprends pas comment il peut la condamner sans l’avoir vue. Le fondement de son jugement sur la fausseté, est la légende FELICITAS. AVG. qui demande pour type la figure de la Félicité, et non pas une colonne. Il est facile de détruire ce fondement. Ce qu’il y a, c’est qu’il a déjà fait imprimer, comme il y a plus de deux mois que M. de La Chausse l’a mandé à M. l’Abbé Bignon » [suit la copie mentionnée de la harangue, en seize pages in-8° d’une écriture extrêmement fine, sous le titre : ANTONII GALLANDI, Academiarum regiarum, Literarum humaniorum Cadomaene, et Inscriptionum ac numismatum socii, regis munificentia lectoris et professoris regii. ORATIO INAVGVRALIS. De linguae arabicae dignitate et utilitate] (Abdel Halim, p. 604-605, n° CCLXXXIV).

References

  1. ^  Vignoli, Giovanni (1709), Epistola ad Antonium Gallandum v. c. de nummo Imp. Antonini Pii qui in tertio ejus consulatu percussus columnam quamdam exhibet in cimelio D. Foucault, Apud Franciscum Gonzagam, Rome.
  2. ^  Abdel-Halim, M. (1964), Antoine Galland, sa vie et son œuvre, Paris.