Antoine Galland - Pierre-Daniel Huet - 1698-9-30

From Fina Wiki


Antoine Galland - Pierre-Daniel Huet - 1698-9-30
FINA IDUnique ID of the page  5708
InstitutionName of Institution. Paris, Bibliothèque nationale de France
InventoryInventory number. Ms, Fonds Français 6138, Galland. Correspondance de Caen, p. 59-80
AuthorAuthor of the document. Antoine Galland
RecipientRecipient of the correspondence. Pierre-Daniel Huet
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . September 30, 1698
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Caen 49° 10' 58.08" N, 0° 22' 8.69" W
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation. Fulvio Orsini, Nicolas-Joseph Foucault
LiteratureReference to literature. Orsini 15771, Abdel-Halim 1964, p. 237-238, n° LXXXVIII2
KeywordNumismatic Keywords  roman republican, roman, local finds, vieux, monetary policy
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b52506272z/f67.image.r=6137,%20Galland
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

-Lettre du 30 sept. 1698 (de Caen) : p. 235 : « Je ne parle pas des Senniens qui n’étaient pas si connus, au moins les médailles des Familles romaines, recueillies par Fulvius Ursinus, n’en font pas mention » ; p. 236 : « Ce que je sais, c’est qu’elle subsistait encore sous l’empereur Constans, l’un des trois fils de Constantin, qui furent empereurs après lui ; et cela par une de ses médailles qui y fut amassée l’année passée en ma présence, dans un jardin labouré, voisin du moulin qui est là sur la petite rivière, par un paysan qui m’accompagnait, et je mis cette médaille dans le cabinet de M. Foucault où elle ne se trouvait pas » ; p. 237-8 : « C’est que je considère que les médailles romaines en or, en argent, et en cuivre que l’on trouve communément à Vieux, montrent que la ville des Viducassiens doit avoir été détruite dans le temps que les Romains en étaient encore les maîtres. Car, en supposant que cela fut arrivé quarante ou cinquante ans seulement après que les Romains en auraient été chassés, il me semble non seulement que l’on y devrait trouver de la monnaie du prince qui leur aurait succédé, mais encore, que les monnaies romaines y devraient être bien plus rares, ou même que l’on ne devrait en trouver aucune. En effet, l’on peut croire que ces monnaies n’ayant plus cours sous un nouveau prince, devraient avoir été fondues et changées en la monnaie courante, puisqu’elles ne pouvaient plus être d’usage à ceux qui en avaient » (Paris, BnF, Ms, Fonds Français 6138, Galland. Correspondance de Caen, p. 59-80; Abdel Halim, p. 237-238, n° LXXXVIII).

Bibliothèque nationale de France

References

  1. ^  Orsini, Fulvio (1577), Familiae romanae quae reperiuntur in antiquis numismatibus ab Vrbe condita ad tempora divi Augusti ex Bibliotheca Fulvi Vrsini, Adjunctis familiis III ex libro Antoni Augustini, ep. Llerdensis, Rome.
  2. ^  Abdel-Halim, M. (1964), Antoine Galland, sa vie et son œuvre, Paris.