Christiaan Huygens - Constantijn Huygens - 1666-7-2

From Fina Wiki


Christiaan Huygens - Constantijn Huygens - 1666-7-2
FINA IDUnique ID of the page  5819
InstitutionName of Institution.
InventoryInventory number.
AuthorAuthor of the document. Christiaan Huygens
RecipientRecipient of the correspondence. Constantijn Huygens Jr
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . July 2, 1666
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Paris 48° 51' 24.12" N, 2° 21' 5.26" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation. Pierre de Carcavi, Louis XIV of France, Gerrit van Uylenburgh
LiteratureReference to literature.
KeywordNumismatic Keywords  duplicates, collection sale
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia http://ckcc.huygens.knaw.nl/epistolarium/
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

A Paris ce 2 Julliet 1666. Ie reviens maintenant qu'il est 5 heures du soir de l'observation de l'Eclipse qui a este faite chez Monsieur de Carcavy. I'y suis allè des le 5 heures du matin et n'ayant pas bien dormi cette nuict de peur de n'estre pas assez tost eveillè, et m'estant là tenu assez longtemps dans le soleil, j'en ay un peu mal a la teste, ce qui fera que je me dispenseray d'escrire cette fois a mon Pere, que je croy encore estre a Zulichem. L'obscuration du Soleil a estè icy de fort pres de ⅔ du diametre du soleil. le commencement de l'Eclipse a 5 heures 43′. 20″. la fin a 7 heures 42′. 20″. voila qui suffit pour vostre information. Ie vous remercie de celle que vous m'avez donnée touchant nostre victoire. Avanthier l'on en fit de feux de joye chez Monsieur Boreel ou je fus priè avec tout ce qu'il y a icy de Noblesse Hollandoise et fusmes regalez de festin musique feux d'artifice &c. I'ay fait veoir et interpretè a Monsieur de Carcavy le memoire du Sieur Uijlenburg dans le quel il y a quelques unes des medailles qui y sont specifiees qu'il voudroit bien avoir, mais non pas toute la Collection. Et si on veut les vendre separement il souhaiteroit qu'on les envoiast icy toutes, s'offrant de payer les frais du port, et mesme de tacher de debiter le reste qu'il ne voudroit pas pour luy. Mais je ne crois pas que celuy qui en est le proprietaire y voudra entendre. Ce n'est pas le ministre mais Monsieur de Carcavy luy mesme qui en cherche, et il en a desia une grande quantitè et de tres belles.