Christiaan Huygens - Constantijn Huygens - 1668-7-13

From Fina Wiki


Christiaan Huygens - Constantijn Huygens - 1668-7-13
FINA IDUnique ID of the page  5823
InstitutionName of Institution.
InventoryInventory number.
AuthorAuthor of the document. Christiaan Huygens
RecipientRecipient of the correspondence. Constantijn Huygens Jr
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . July 13, 1668
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Paris 48° 51' 24.12" N, 2° 21' 5.26" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation. Pierre de Carcavi, Louis Savot
LiteratureReference to literature.
KeywordNumismatic Keywords  roman, agrippina, nero, fabric, forgeries, collection sale
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia http://ckcc.huygens.knaw.nl/epistolarium/
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

"J'ay remerciè Monsieur de Carcauy comme vous me l'aviez ordonnè, qui soustient que l'Agrippine est tres authentique aussi bien que le Neron, et que cela se peut reconnoistre par les bords. Vous ne dites pas si ce Neron est meilleur ou pire que le vostre et si le revers est le mesme. Son avis est que vous feriez bien de commencer par une suite des Empereurs du bon temps, la quelle il vous pourroit faire auoir pour 250 ℔ ou environ, en sorte que de chacun il y auroit 8, 10, ou 12 medailles avec des revers differents. Pour moy j'aimerois bien autant vostre maniere de collection, a scavoir de n'y mettre que les medailles bien faites et sur tout celles de grans hommes, mais il est plus malaisè de les amasser ainsi separement, par ce que d'ordinaire on trouue les suites toutes faites que les possesseurs ne veulent pas rompre. Parmy les medailles d'argent dont vous avez envoiè la liste, Monsieur de Carcavy n'en trouue point qui soient rares, et dit que quoy qu'elles l'aient estè du temps de Savot elles ne le sont pas en cettuicy. mais il est un peu d'humeur a estimer peu ce que d'autres possedent.