Claude Gros de Boze - Jean-Paul Bignon - 1726-5-19

From Fina Wiki


Claude Gros de Boze - Jean-Paul Bignon - 1726-5-19
FINA IDUnique ID of the page  6271
InstitutionName of Institution. Paris, Bibliothèque nationale de France, Cabinet des Médailles
InventoryInventory number. Archives 1 ACM 2C2
AuthorAuthor of the document. Claude Gros de Boze
RecipientRecipient of the correspondence. Jean-Paul Bignon
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . May 19, 1726
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Versailles 48° 48' 12.74" N, 2° 7' 36.08" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation. Louis XV of France, Louis Quentin de La Vienne
LiteratureReference to literature. Sarmant 1994, p. 103, note 301
KeywordNumismatic Keywords  coin cabinet, gems
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

-Lettre du 19 mai 1726 ( de Versailles) : « Quoique je ne doute point, Monsieur, que vous ne veniez ici demain pour le Conseil, je crois cependant devoir vous informer dès aujourd’hui par un exprès que j’ai remis ce matin au roi, au retour de sa messe, en présence de M. de Champcenetz et de M. le Bel, la double clef que Sa Majesté souhaitait avoir du bureau où sont les agathes et autres pierres gravées et des armoires qui renferment les différentes suites de médailles antiques et modernes, et qu’immédiatement après le dîner de Sa Majesté, elle en a fait elle-même l’essai, en présence de M. le duc d’Aumont, de M. le duc de Gèvres, de M. le duc d’Epernon et de quelques autres seigneurs. M. l’évêque de Fréjus, chez qui j’ai dîné, m’a dit que la reine avait fort envie de voir les médailles et que ce pourrait bien être pour demain. Venez-en, s’il vous plaît, Monsieur, faire les honneurs ; vous donnerez un nouveau prix aux monuments de toute espèce que vous ferez passer sous les yeux de S. M. et le plaisir que j’aurai de vous voir remplir vous-même une fonction que vous pouvez en des occasions moins éclatantes confier à mes faibles talents ne sera surpassé que par l’avantage de m’instruire encore sous un maître tel que vous » (Paris, BnF, Méd., Archives 1 ACM 2C2 ; Sarmant 1994, p. 103, note 30).

Bibliothèque nationale de France

References

  1. ^  Sarmant, T. (1994), Le Cabinet des médailles de la Bibliothèque nationale (1661-1848), Paris.