Claude Ménestrier - Nicolas-Claude Fabri de Peiresc - 1627-2-13

From Fina Wiki


Claude Ménestrier - Nicolas-Claude Fabri de Peiresc - 1627-2-13
FINA IDUnique ID of the page  8245
InstitutionName of Institution. Paris, Bibliothèque nationale de France
InventoryInventory number. Fonds français, Ms. 9544, f° 183
AuthorAuthor of the document. Claude Ménestrier
RecipientRecipient of the correspondence. Nicolas-Claude Fabri de Peiresc
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . February 13, 1627
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. rome 41° 53' 35.95" N, 12° 28' 58.55" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation. Lodovico Compagni
LiteratureReference to literature. Tamizey de Larroque 1894, V, lettre n° 10, p. 503-508, Bresson 1975, p. 62-3 et 71, note 16.1
KeywordNumismatic Keywords  coin price, lead tokens, collection numbers, roman market, laws, excavations
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62631048/f519.item.r=Lettres%20de%20Peiresc
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

-Lettre du 13 février 1627 (de Rome) : « Pendant que M. Joly était en vie, plusieurs fois il m’en a offert 8 jules de l’une, mais je n’étais en volonté de m’en défaire ; néanmoins, s’il y a quelque chose qui vous dusse ou en partie ou le tout est à votre service » (Tamizey de Laroque, V, lettre n° 107 ; A. Bresson 1975, p. 71, note 16). -Lettre du 13 fév. 1627 : longue lettre sur les monnaies romaines et leur prix que Ménestrier possède ou propose à Peiresc ; mention de la collection Buoncompagno ; attention aux plombs antiques : « avec les medalles je vous envoye jusques à dix ou douze petits plombs antiques de grandeur des medalles d’argent en ayant mis ensemble tous ceux que j’ai peu recouvrer à Rome qu’arriveront à cent cinquante » ; obligation de déclarer les découvertes de valeur et influence de cette disposition sur le commerce : «L’on ne trouve pas beaucoup à presant à Rome depuis un edict qui fut publié que tous les cavateurs et rechercheurs ayent de manifester au commis de la chambre tout ce qu’ils treuveront qui passent la valeur (mots effac »és) escus soubs piene de cinquante escus et la corde. Aulcuns ayant vendus des medalles sans les manifester sont estés chastiés ; les autres crainant la peine ne veullent plus fouyr la terre pour rechercher des antiquités comme ils faisoient il y a quelque temps ; neantmoings le peut qui s’en trouve j’en ay tousjours ma part » (Bibliothèque nationale de France, Fonds français, vol. 9544, fol. 183 ; Tamizey de Laroque 1894, V, n° 10, p. 503-508, Bresson 1975, p. 62-3).

RemarksRemarks regarding the annotation. (fr)

Problème: 2 lettres à la même date? (à vérifier) (fr)

References

  1. ^  Tamizey de Larroque, Philippe (1894), Lettres de Peiresc. V. Lettres de Peiresc à Guillemin, à Holstenius, à Menestrier, Paris.