Esprit-Claude-François Calvet - Jean-François Séguier - 1761-10-23

From Fina Wiki


Esprit-Claude-François Calvet - Jean-François Séguier - 1761-10-23
FINA IDUnique ID of the page  2158
InstitutionName of Institution. Nîmes, Bibliothèque Carré d'Art
InventoryInventory number. Ms. 140, f° 14-15
AuthorAuthor of the document. Esprit-Claude-François Calvet
RecipientRecipient of the correspondence. Jean-François Séguier
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . October 23, 1761
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Avignon 43° 56' 57.30" N, 4° 48' 21.24" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation.
LiteratureReference to literature.
KeywordNumismatic Keywords  catalogue, greek, exchange, state, duplicates, fossils
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia https://www.seguier.org/correspondance/edition.aspx?id=219
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

Lettre du 23 oct. 1761 (d’Avignon) : « J’ai ramassé en détail quelques médailles de rois ou de villes que je viens vous offrir, j’en joins le catalogue à cette lettre. Je suis fâché de ne pouvoir pas vous les mettre sous les yeux faute de commodité. Je vous prie de me désigner celles qui pourront entrer dans vos collections, et pour plus grande liberté faites-moy la grâce de me marquer les impériales de grand bronze que vous jugerez pouvoir remplacer celle de villes que vous vous réserverez, sur quoi je vous prie d’observer que je n’admets dans ma suite que des médailles d’une bonne conservation. Si vous n’avez rien de double en grand bronze, vous serez maître de me donner en échange des impériales d’argent ou bien quelque chose d’histoire naturelle. J’ai en ce genre quelques moules fossiles de Montfaucon, on les dit rares, si vous en souhaitez vous m’en direz un mot. Soyez persuadé que je vous prie de mon empressement à augmenter vos collections ». Copié-collé de la liste telle qu’elle est retranscrite sur le site : Un Commode de grand bronze coeffé de la dépouille du lion me ferait plaisir. En argent médaillon Une jeune tête casquée sans légende )( … EΛΗTΩΝ dans l’exergue, un lion qui dévore un autre animal, dans le champ au dessus du ion A, au dessous E. En grand bronze Une tête de femme sans légende )( un cheval devant un palmier sans légende med. Carthaginoise. La même en petit bronze la tête est coeffée de serpens. En moyen bronze La tête d’un jeune homme avec le diadème sans légende )(IEPΩΝΟΣ dans l’exergue un homme à cheval, au dessous dans le champ AP. La tête d’un vieillard avec le diadème )( IEPΩNOΣ P Φ un trident orné. Un tête de femme voilée contre marquée d’une petite aussi voilée )( cérémonie égyptienne (c’est la même que vous avez vue.) La tête d’un vieillard couroné de laurier sans légende )( MAKEΔONΩN le foudre aislé. Une tête de lion sans légende )( un palmier sans légende Une tête coeffée de la dépouille d’un lion avec une massue sans légende )( bos cornupeta au dessus une seule lettre punique . Une tête voilée et couronée de tours )( ΣIΔONOΣ dans l’exergue, une figure debout dans une barque. Une tête de vieillard sans légende )( αNTIOXEΩN EΠI OYAPOY Δ M un lion et une étoile. Une jeune tête avec une corne )( K Y PA H un palmier avec son fruit. Une jeune tête casquée (épigraphie del.) )( un caducée à côté duquel N A Φ. Petit bronze. Une jeune tête )( BAΣIΛEΩΣ ΔHMHΓPIOY un trépied. Med. crénelée. Une tête de vieillard )( αNTIOXEΩΣ THΣ MHΓPOΠOΛERΣ Jupiter assis. Apamée ville de Phrygie avec un nom de magistrat que je ne lis point. Un homme à cheval, légende en caractères espagnols ou arabes )( inscription arabe. Un homme à cheval sans légende )( caractères grecs bien visibles dont on ne forme aucun sens. Une tête coeffée de la peau du lion )( AΛE`xANΔPOY Σ une massue, un arc et un carquois. Une tête barbue et couronnée de laurier )( ΣYPAKOΣIΩN un cheval courant. MEΛITAIΩN une tête d’Isis au devant de laquelle la fleur de lotus )( une figure égiptienne avec quatre ailes, une équerre en main. Une méd. de la CyrénaÏque que je ne puis lire. Légende à demi effacée, le tête d’un jeune homme couronné de laurier )( ΣYPAKOΣIΩN un aigle. ΣΩTEIPA la tête de Diane )( ATAθOKΛEOΣ BAΣIΛEOΣ fulmen alatum. En petit bronze NEPωu dans une couronne )( KAIΣAPOC LE une branche de palmier. Une jeune tête couronnée de rayons. médaille d’Antioches épiphanes roi de Syrie. Une tête voilée)(θEΣΠIEΩN avec une lire dans une couronne de laurier. Une tête de vieillard, légende effacée)(MAΓNHTΩN autour d’un trépied. Une tête de femme)(une tiare de sanglier sans légende. Médaille d’un Ptolomée roi d’Egipte. Une tête couronnée)(un boeuf et des caractères inconnus. La tête d’un jeune homme couronné de laurier)( bos cornupeta MAΣΣAΛA cette médaille est d’un vernis et d’un conservation admirables » (Nîmes, Bibliothèque municipale, Ms. 140, f° 14-15).

RemarksRemarks regarding the annotation. (fr)

Commentaire de Guy Meyer : Je suppose que les parenthèses inversées «)( «qui indiquent le revers sont, en fait un R à jambage barré. La première monnaie est une monnaie de Vélia, il faudrait sans doute écrire [Y]. La tête casquée est celle d’Athéna. Il faut corriger en et la seconde en MHTROPOLEWS, comme il faut corriger en et en NERWN et le revers en KAISAREWN, à la rigueur en KAISARIA, j’ignore comment corriger les deux lettres qui suivent (une ère ?). (fr)