Esprit-Marie Cousinéry - Louis-François-Sébastien Fauvel 1797-8-22

From Fina Wiki


Esprit-Marie Cousinéry - Louis-François-Sébastien Fauvel 1797-8-22
FINA IDUnique ID of the page  3109
InstitutionName of Institution. Paris, Bibliothèque nationale de France
InventoryInventory number. Ms. Français 22783, fol. 243-246
AuthorAuthor of the document. Esprit-Marie Cousinéry
RecipientRecipient of the correspondence. Louis-François-Sébastien Fauvel
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . August 22, 1797
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Izmir 38° 24' 55.22" N, 27° 8' 40.09" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation. Casimir Rostan, Jean-Jacques Barthélemy
LiteratureReference to literature. Nicolet-Pierre 1987, p. 214-2151
KeywordNumismatic Keywords  collection, catalogue, engraving, levant
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

-Lettre du 22 août 1797 : « Ma collection numismatique est très propre à faciliter la négociation. Il n’y a plus d’antiquaires en France dans ce moment où les sciences et les arts y vont être cultivés plus que jamais et surtout protégés. Il est important que la République montre à l’Europe la supériorité dans ce genre de monuments de l’antiquité, comme elle l’a déjà par la sculpture et la peinture. Toute l’Europe sait que que la France a un beau Cabinet de médailles, mais personne n’en connaît en détail les richesses, il faut donc un beau et bon catalogue bien raisonné et des gravures, voilà de quoi piquer l’émulation de Rostan qui m’a souvent témoigné le désir que je voulusse m’arranger avec la République. Vous voyez que je viens à son invitation, mais il n’est pas encore temps que je lui communique mes projets à cet égard. Je vous entretiens confidentiellement sur cet objet parce que je sais que vous vous intéressez à moi et que votre intention est de me voir dans mes foyers. Je prévois que Rostan laissera la botanique pour la numismatique, je pense qu’il ne peut mieux faire, mais pour réussir il faut qu’il aille àParis pour y bien ressasser tout le cabinet que M. de Barthélemy a toujours si soigneusement caché aux savants, et il gagnera plus à cet examen qu’à cent voyages dans le Levant » (Paris, Bibliothèque nationale de France, Ms. Français 22783, fol. 243-246 ; Nicolet-Pierre 1987, p. 214-215).

References

  1. ^  Nicolet-Pierre, H. (1987), "Eckhel, Cousinéry et quelques autres", Revue numismatique, 6/29, p. 198-215.