Félix Cary - Claude Picard Duvau - 1731-4-20

From Fina Wiki


Félix Cary - Claude Picard Duvau - 1731-4-20
FINA IDUnique ID of the page  2334
InstitutionName of Institution. Paris, Bibliothèque nationale de France
InventoryInventory number. Manuscrits Français 15185, f° 90r
AuthorAuthor of the document. Félix Cary
RecipientRecipient of the correspondence. Claude Picard Duvau
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . April 20, 1731
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Marseille 43° 17' 46.21" N, 5° 22' 11.82" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation.
LiteratureReference to literature.
KeywordNumismatic Keywords  local finds, trajan, roman, exchange, galba, duplicates
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b9065154d/f93.item.r=Duvau%2015185.zoom
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

-Lettre du 20 avril 1731 (de Marseille) : « Comme je ne voudrais jamais me présenter à vous les mains vides, j’ai été jusqu’à présent à vous donner de mes nouvelles ; les médailles deviennent toujours plus rares dans nos quartiers et si cela continue, sur ce quid, je crains fort de m’impatienter. J’ai toujours votre médaillon de Trajan qui n’entrera dans ma suite que lorsque j’aurai quelque pièce à vous donner en échange. On me propose la médaille suivante de Trajan en or imp. Trajano aug. Ger. Dac. p.m.v.p. Cap. Traj. Laur. Rev. Cos.v. p.p .s.p.q.r. optimo principe Imp. In quadrigis. Elle est conservée, mais pour le poids elle n’est pas si forte que les médailles ordinaires. On demande pour cette pièce un Galba en or conservé et bien antique comme vous avez deux Galba doubles, j’ai cru que cette proposition vous conviendrait ; j’attendrai là-dessus votre réponse ; si vous l’acceptez, vous pourrez m’envoyer le Galba, mais il faut s’il vous plaît faire attention qu’il soit tel qu’on le demande pour éviter toute tracasserie. J’ai l’honneur… » (Paris, BnF, Manuscrits Français 15185, f° 90r [en ligne sur Gallica]).

Bibliothèque nationale de France