François-Michel Le Tellier de Louvois - Charles-Maurice Le Tellier - 1683-10-18

From Fina Wiki


François-Michel Le Tellier de Louvois - Charles-Maurice Le Tellier - 1683-10-18
FINA IDUnique ID of the page  7951
InstitutionName of Institution. Paris, Service Historique de l’Armée de Terre
InventoryInventory number. A1697, f° 344
AuthorAuthor of the document. François-Michel Le Tellier de Louvois
RecipientRecipient of the correspondence. Charles-Maurice Le Tellier
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . October 18, 1683
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Versailles 48° 48' 12.74" N, 2° 7' 36.08" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation. Pierre Rainssant
LiteratureReference to literature. Sarmant - Masson 2007, lettre n° 172, p. 641
KeywordNumismatic Keywords  salary, versailles
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

-Lettre du 18 octobre 1683 (de Versailles) :« Je reçois dans ce moment la lettre que vous avez pris la peine de m’écrire hier matin, par laquelle j’ai été bien aise de voir que vous soyez arrivé en bonne santé et que vous soyez content de votre chaise. Vous ne vous êtes pas trompé lorsque vous avez dit au sieur Rinssan (nb : Rainssant) que je lui ferai toucher deux mille francs par an qui sont sur l’état des bâtiments, que je le nourrirai lui et un laquais, et que je le voiturerai partout lorsque le roi marchera. L’appartement que je lui donnerai [est] à Versailles, pour le loger avec sa femme, s’il le veut, car je n’ai point à lui en donner à Paris, qu’une chambre très petite pour le temps que j’irai. Il peut venir ici quand il voudra, et je vous serai fort obligé de m’avoir donné un bon médecin et un homme de bonne compagnie. J’ai vu aujourd’hui un homme qui, me disant beaucoup de bien de lui, m’a assuré que, quand je n’en aurais pas besoin, il pourrait encore panser mon vin quand je serais malade, à quoi l’on dit qu’il se connoit en perfection. (...) » (Paris, Service Historique de l’Armée de Terre, A1697, f° 344 ; Sarmant & Masson 2007, lettre n° 172, p. 64).

RemarksRemarks regarding the annotation. (fr)

Rainssant fut à la fois garde des médailles et médecin personnel de Louvois, envoyé au service de ce dernier par Mgr Le Tellier, archevêque de Reims. (fr)

References

  1. ^  Th. Sarmant, R. Masson (2007), Architecture et beaux-arts à l’apogée du règne de Louis XIV: édition critique de la correspondance du marquis de Louvois, surintendant des bâtiments du roi, arts et manufactures de France, 1683-1691, conservée au Service Historique de la Défense, Tome 1, années 1683 et 1684, Paris.