François-Michel Le Tellier de Louvois - Jean Gallois - 1684-3-8

From Fina Wiki


François-Michel Le Tellier de Louvois - Jean Gallois - 1684-3-8
FINA IDUnique ID of the page  7946
InstitutionName of Institution. Paris, Service Historique de l’Armée de Terre
InventoryInventory number. A1711, f° 141
AuthorAuthor of the document. François-Michel Le Tellier de Louvois
RecipientRecipient of the correspondence. Jean Gallois
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . March 8, 1684
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Versailles 48° 48' 12.74" N, 2° 7' 36.08" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation. Louis XIV of France, Pierre Rainssant
LiteratureReference to literature. Sarmant - Masson 2007, lettre n° 316, p. 1101
KeywordNumismatic Keywords  engraved plates, coin cabinet (managing), collection classification
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

-Lettre du 8 mars 1684 (de Versailles) : « J’ai besoin pour l’arrangement des médailles du roi des tables chronologiques qu’a fait un nommé de Rou dont les planches ont été saisies par votre ordre. Je vous supplie d’en faire tirer une demi-douzaine de chacune et de me les envoyer. » (Paris, Service Historique de l’Armée de Terre, A1711, f° 141 ; Sarmant & Masson 2007, lettre n° 316, p. 110).

RemarksRemarks regarding the annotation. (fr)

La note des éditeurs à Jean Rou, Tables historiques, chronologiques et généalogiques, contenant ce qui s’est passé de plus mémorable depuis la création du monde, Paris, chez l’auteur, 1672-1675, 9 planches doubles (...) est insuffisante.Il y a autour de ces Tables une ténébreuse affaire qui implique Louvois et Rainssant. L’auteur, Jean Rou (1638-1711), avocat au parlement était protestant, comme le rappelle la note. Ce qu’ils omettent c’est que le livre fut saisi et en partie anéanti (il en subsiste quelques rares exemplaires), et son auteur embastillé. Il en fut libéré par une intervention du duc de Montausier, son protecteur. Le dossier est rapporté par Francis Waddington, Mémoires inédits et opuscules de Jean Rou (Paris, 1857), I, pp. XI-XIV, pp. 28-29, 39-63, 97-109, 205-209, 216-218, 315-316. L’affaire est évoquée à plusieurs reprises dans les lettres de la Correspondance de Pierre Bayle éditée par Anthony McKenna et Fabienne Vial-Bonacci dont il existe une édition papier, chez Champion, et une édition électronique (avec de précieuses annotations): lettre 78, de Pierre Bayle à Joseph Bayle, le 8/2/1675; lettre 160, de Pierre à Jacob Bayle, 26/11/1678, ; lettre 439, de Raissant à Bayle, le 12/6/1685; lettre 448, de Pierre Bayle à Pierre Salbert de Marcilly, le 27/7/1685; lettre 548, de Pierre Bayle à Jean Rou, 10/4/1686 (avec extrait d’une lettre de Rainssant); Lettre 558, de Rainssant à Bayle, c. 15/5/1686; lettre 564, de Rainssant à Bayle, 28/5/1686; lettre 605, de Rainssant à Pierre Bayle, le 31/7/1686; lettre 582, de Rainssant à Bayle, le 25/6/1686; lettre 590, de Pierre Bayle à Jean Rou, le 5/7/1686; lettre 605, De Pierre Raissant à Pierre Bayles, le 31/6/1686. Une partie de ces lettres est déjà cité par Waddington, pp. 207-209. Il apparait que Louvois avait obtenu le tirage de six exemplaires environ pour le Cabinet des médailles. Rou avait été soutenu dans son entreprise par Colbert. Rainssant dans la correspondance avec Bayle évoque les tables d’un certains Roy, soit les Nouvelles tables historiques dressées par ordre du Roy pour l’usage de Monseigneur le Dauphin par Me I. Roy, advocat au Parlement (Paris, 1675): ce sont les tables de Rou, dont Rainssant était très satisfait, expurgée de ce que critiquait Bossuet comme relevant de l’hérésie RPR. Les tables originales de Rou étaient dédiées au Dauphin. (fr)

References

  1. ^  Th. Sarmant, R. Masson (2007), Architecture et beaux-arts à l’apogée du règne de Louis XIV: édition critique de la correspondance du marquis de Louvois, surintendant des bâtiments du roi, arts et manufactures de France, 1683-1691, conservée au Service Historique de la Défense, Tome 1, années 1683 et 1684, Paris.