François-Xavier de Bon de Saint-Hilaire - Bernard de Montfaucon - 1721-11-16

From Fina Wiki


François-Xavier de Bon de Saint-Hilaire - Bernard de Montfaucon - 1721-11-16
FINA IDUnique ID of the page  1738
InstitutionName of Institution. Paris, Bibliothèque nationale de France
InventoryInventory number. Fonds français 17703, f° 75v et 76r
AuthorAuthor of the document. François-Xavier de Bon de Saint-Hilaire
RecipientRecipient of the correspondence. Bernard de Montfaucon
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . November 16, 1721
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Montpellier 43° 36' 40.46" N, 3° 52' 36.23" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation. Claude Gros de Boze, Anselmo Maria Banduri, Jean-Paul Bignon, Charles-César Baudelot de Dairval, Claude-François Fraguier, Nicolas Mahudel, Victor-Marie d'Estrées
LiteratureReference to literature.
KeywordNumismatic Keywords  collection, greek, levant
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

Lettre du 16 novembre 1721 (de Montpellier) : « Que vous êtes heureux, mon très Révérend Père, de jouir du plaisir d’être souvent dans le magnifique cabinet du Maréchal d’Estrées, ce que vous m’en dites passe toute imagination surtout en médailles grecques. Je croyais que le médaillier de Mr de Boze était unique pour l’abondance des médailles des villes et des rois puisqu’il y en avait près de deux mille, mais quatre mille maintenant, sans qu’il y en ait aucune de doubles. Il est certain que la facilité du commerce du Levant, et l’envie que l’on a de faire plaisir au Maréchal d’Estrées enrichira ce cabinet / d’une manière si surprenante, que nous aurons de la peine à croire ce que nous verrons » ; (post scriptum) : « Je vous prie de faire mes compliments aux amis Mr l’abbé Anselme, Fraguier, de Boze, Baudelot, Lancelot, Mahudel, sans oublier notre illustre Président Mr l’abbé Bignon que je vous prie de saluer de mes respects » (Paris, BnF, Fonds français 17703, f° 75v et 76r).

Bibliothèque nationale de France