Gisbert Cuper - Antoine Galland - 1705-12-9

From Fina Wiki


Gisbert Cuper - Antoine Galland - 1705-12-9
FINA IDUnique ID of the page  3441
InstitutionName of Institution.
InventoryInventory number.
AuthorAuthor of the document. Gisbert Cuper
RecipientRecipient of the correspondence. Antoine Galland
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . December 9, 1705
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Deventer 52° 14' 57.37" N, 6° 10' 34.07" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation. Jacob Spon, Jacob de Wilde, Nicolas-Joseph Foucault, Jean Foy-Vaillant, Walraven van Heeckeren, Alexander Cunningham, Louis-Auguste de Bourbon
LiteratureReference to literature. Abdel-Halim 1964, p. 518-520, n° CCXXXII1
KeywordNumismatic Keywords  elephant, pompeii, ptolemies, berenice, greek, egypt, cabinet
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

-Lettre du 9 déc. 1705 (de Deventer) : [Cuper renonce à toutes les objections au sujet des médailles précédemment contestées, pour embrasser sans réserve les opinions de son correspondant ; sur les médailles africaines portant le dessin d’un éléphant ; sur quelques médailles de la ville de Pompéi ; sur l’ouvrage de Spon Des dieux inconnus et le surnom de Cingiduus donné à Jupiter ; considération sur la médaille de Bérénice mentionnée par Galland] « Je désire passionnément de voir votre dissertation sur la monnaie d’Homère. J’en parle comme vous le savez dans mon Apothéose, et vos remarques me serviront beaucoup à illustrer mieux cette matière. Je m’en irai bientôt à Zulphen, pour examiner et mettre en ordre le cabinet de feu Mr. le baron de Heckeren ; c’est une belle collection, et j’espère de vous en pouvoir entretenir, au moins sur quelques médailles que je jugerai être dignes de votre curiosité. Les héritiers le veulent vendre tout entier, ce qui ne m’accommode pas » [sur les médailles grecques du cabinet de de Wilde et de celui de « Mr. Cronenburgh, apothicaire à Amsterdam »] ; en post scriptum : « M. de Cuningham (nb : 1654-1737 : historien et diplomate écossais, précepteur du duc d’Argyll, envoyé en France en 1701 pour négocier des accords commerciaux), gentilhomme que vous connaissez peut-être, car il a été en France, a dessein de publier un voyage métallique, où il établira les belles et rares médailles qu’il a vues dans divers cabinets ; et voilà ce qu’il me mande : ‘Puisqu’il n’est pas permis à nous autres à écrire en France, si vous pourriez me faire tenir une liste de ce qui est de plus rare dans le cabinet du duc du Maine, ou en celui du roi, en grec, cela me fera un plaisir sensible. Je ne crois pas qu’on vous le refusera, puisque cela est pour leur honneur, et je vous avoue que j’ai perdu une bonne partie de mes notes sur ces deux cabinets qui m’ont donné assez de peine quand j’étais en France’. Comme je me pique d’aider ceux qui se donnent à augmenter les sciences, vous me permettrez bien de vous recommander cette affaire. Si vous pouviez (car vous le voulez, j’en suis assuré) disposer les gardes de ces cabinets à communiquer une liste de quelques rares médailles qui s’y trouvent, et si vous y voudriez joindre quelques-unes du cabinet de M. Foucault, vous m’obligeriez infiniment. Et j’espère que les illustres et savants antiquaires, à qui l’on a confié les cabinets du roi et du duc du Maine, ne vous refuseront pas cette petite complaisance. Je n’ai pas l’honneur de les connaître, excepté que j’ai reçu une ou deux lettres de Mr. Vaillant qui a soin, dont je me souviens à cette heure, du cabinet du duc nommé » (Abdel Halim, p. 518-520, n° CCXXXII).

References

  1. ^  Abdel-Halim, M. (1964), Antoine Galland, sa vie et son œuvre, Paris.