Gisbert Cuper - Antoine Galland - 1705-4-16

From Fina Wiki


Gisbert Cuper - Antoine Galland - 1705-4-16
FINA IDUnique ID of the page  3430
InstitutionName of Institution.
InventoryInventory number.
AuthorAuthor of the document. Gisbert Cuper
RecipientRecipient of the correspondence. Antoine Galland
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . April 16, 1705
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Deventer 52° 14' 57.37" N, 6° 10' 34.07" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation. Claude Gros de Boze, Gottfried Wilhelm Leibniz, Jacques Bary
LiteratureReference to literature. Génébrier 17041, Gros de Boze 17052, Cuper 17193, Abdel-Halim 1964, p. 491-494, n° CCX4
KeywordNumismatic Keywords  antoninus pius, roman, iberian, plates
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

-Lettre du 16 avril 1705 (de Deventer) : « La matière est fort étendue, et si je m’entendais si bien aux médailles comme vous, Mr., je serais obligé de faire un volume. Mais vous avez si bien développé les matières qu’il n’y a rien à ajouter et vos probabilités sont presque comme autant d’arguments convaincants » [Cuper n’a pas encore reçu les dissertations de Génebrier que lui avait promises Galland ; réflexions sur la dissertation de Gros de Boze sur la déesse de la santé ; sur le titre de Pius attribué par erreur à Marc Aurèle] « Mr. de Leibnitz s’est trop hâté, quand il vous a mandé que mon Eléphant serait bientôt mis sous presse ; je n’en sais encrore rien moi-même ; mes affaires ne me permettent pas de faire un tour à Amsterdam ; mais quand je m’y en vais, il y a bien de l’apparence que je trouverai quelqu’un qui s’y appliquera ; car beaucoup de savants, même à mon insu, les animent » ; « Après avoir fini cette lettre, et au moment que je l’envoyais au poste, Mr. de Bary me renvoie celle que vous m’avez écrite le 6 de mars. Il m’envoie aussi cinq planches, qui contiennent des médailles espagnoles et anecdotes, et il me mande outre cela qu’il vous fera tenir ses considérations, sur vos demandes en peu de jours. Je vous les enverrai aussitôt que je les aurai reçues, et c’est alors que je vous entretiendrai des médailles dont je viens de parler » [suit un relevé de quelques légendes des médailles du cabinet de de Bary ; les copies des lettres suivantes échangées entre de Bary et Galland sont de la main de Cuper et font suite à celle-ci] (Abdel Halim, p. 491-494, n° CCX).

References

  1. ^ Génébrier 1704 
  2. ^  Gros de Boze, Claude (1705), Dissertation sur le culte que les anciens ont rendu à la déesse de la santé. On y a joint les médailles, & quelques autres monuments antiques qui ont rapport à cette matière, chez Pierre Cot, Paris.
  3. ^  Cuper, G. (1719), De elephantis in nummis obviis, Exercitationes duae nunc primae editae, The Hague.
  4. ^  Abdel-Halim, M. (1964), Antoine Galland, sa vie et son œuvre, Paris.