Gisbert Cuper - Antoine Galland - 1705-7-14

From Fina Wiki


Gisbert Cuper - Antoine Galland - 1705-7-14
FINA IDUnique ID of the page  3434
InstitutionName of Institution.
InventoryInventory number.
AuthorAuthor of the document. Gisbert Cuper
RecipientRecipient of the correspondence. Antoine Galland
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . July 14, 1705
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Deventer 52° 14' 57.37" N, 6° 10' 34.07" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation. Jacques Bary, Nicolas-Joseph Foucault, Claude Gros de Boze, Jean Foy-Vaillant, Dirk Strycker
LiteratureReference to literature. Abdel-Halim 1964, p. 503-504, n° CCXIX1
KeywordNumismatic Keywords  price, diadumenianus, trebonianus
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

-Lettre du 14 juillet 1705 (de Deventer) : « J’ai fait tenir le paquet de Mr. de Bary, et je lui ai écrit que le prix de Mr. Foucault met aux cinq médailles, était fort raisonnable, et je ne doute nullement qu’il les lui enverra bientôt, et je l’ai informé comment il dit faire l’adresse » [réflexions sur une explication du mot OCCABO envoyée par Gros de Boze à Cuper ; sur les médailles de Diaduménien citées dans la lettre de Galland] « On a publié ici les Familles romaines de Mr. Vaillant en deux volumes in-folio ; je n’ai que feuilleté ce beau livre à cause des affaires que j’ai sur les bras, mais j’ai dessein de le lire avec attention, et je ne doute point que j’en tirerai profit. J’attends avec impatience la réponse que vous me promettez, pour savoir ce que vous jugez des médailles dont j’ai fait mention. J’ai reçu depuis peu de Venise une médaille de Trebonianus Galus […] Il y a à Venise Mr. Strycker, consul de la part de Mess. les Etats généraux. Il souhaite passionnément de pouvoir lier amitié avec vous. Il est un grand amateur de médailles, et il en possède des belles, à ce qu’il m’a mandé. Je lui ai écrit que cela vous sera sans doute agréable, et j’espère que vous l’approuverez » (Abdel Halim, p. 503-504, n° CCXIX).

References

  1. ^  Abdel-Halim, M. (1964), Antoine Galland, sa vie et son œuvre, Paris.