Gisbert Cuper - Antoine Galland - 1707-2-22

From Fina Wiki


Gisbert Cuper - Antoine Galland - 1707-2-22
FINA IDUnique ID of the page  3454
InstitutionName of Institution.
InventoryInventory number.
AuthorAuthor of the document. Gisbert Cuper
RecipientRecipient of the correspondence. Antoine Galland
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . February 22, 1707
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Deventer 52° 14' 57.37" N, 6° 10' 34.07" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation. Nicolas-Joseph Foucault, Joost Lips, Denis de Villers, Jean Foy-Vaillant, Claude Gros de Boze, Claude Génébrier, Jean Hardouin
LiteratureReference to literature. Abdel-Halim 1964, p. 533-535, n° CCXLV1
KeywordNumismatic Keywords  roman, septimius severus, manuscript, greek
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia http://www.numisbel.be/KBGN%20175 Callatay.pdf
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

-Lettre du 22 févr. 1707 (de Deventer) : « Je me trouve pourtant obligé à vous dire que j’ai lu plus qu’une fois votre belle et savante lettre, quand j’étais à l’armée, ou à Bruxelles, et que j’ai admiré les progrès que vous faites de jour en jour dans l’étude des médailles, que vous mettez avec une facilité extraordinaire, en plein jour, les plus difficiles et les plus obscures. Je vous suis donc infiniment obligé, de m’avoir fait savoir que dans le cabinet de l’illustre M. Foucault se trouve une médaille rare de Sept. Sev. […] » ; « J’ai attrapé quelques mss. à Bruxelles, et entre autres deux, qui sont pleins des médailles, des inscriptions, et d’autres monuments antiques. Les premières sont tirées des Familles romaines la plupart, et l’explication de toutes les antiquités se doit à Mr. Villerius (nb : Denis de Villers, 1546-1620) à qui Lipse légua sa collection de médailles), chanoine chancelier à Tournai du temps de Lipse, dont il a été un grand ami, comme il paraît par la vie de cet illustre savant écrite par Miraeus. L’on m’a envoyé aussi une centaine des médailles grecques, entre lesquelles il y en a des très excellentes et des très rares […]. Faites mes très humbles services à l’illustre Mr. Foucault, à Mrs Vaillant le père et le fils, Génebrier, Gros de Boze, et tous ceux qui travaillent à illustrer les antiquités. Le Père Hardouin n’y doit pas être oublié » (Abdel Halim, p. 533-535, n° CCXLV).

References

  1. ^  Abdel-Halim, M. (1964), Antoine Galland, sa vie et son œuvre, Paris.