Gisbert Cuper - Antoine Galland - 1710-1-24

From Fina Wiki


Gisbert Cuper - Antoine Galland - 1710-1-24
FINA IDUnique ID of the page  3555
InstitutionName of Institution.
InventoryInventory number.
AuthorAuthor of the document. Gisbert Cuper
RecipientRecipient of the correspondence. Antoine Galland
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . January 24, 1710
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Deventer 52° 14' 57.37" N, 6° 10' 34.07" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation. Adriaan Reland, Mathrin Veyssière de la Croze, Jean-Paul Bignon, François de Camps, Ezechiel Spanheim, Bernard de Montfaucon, Etienne Baluze
LiteratureReference to literature. Abdel-Halim 1964, p. 619-620, n° CCXCIV1
KeywordNumismatic Keywords  roman, helena, casts, otho, forgeries, samaritan, greek, seleucids, book, arab
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

-Lettre du 24 jan. 1710 (de Deventer) : « J’ai reçu en son temps vos deux lettres et l’explication d’une médaille où l’on voit d’un côté la tête d’une femme et HELENA N.F. » [Cuper envoie à son correspondant des empreintes de médailles orientales reçues de Reland et de La Crose ; opinions de ces deux érudits concernant ces médailles ; médailles de bronze d’Othon ; remarques sur les charges des tribuns du peuple marquées sur les médailles ; médailles samaritaines ; compliments à Baluze, à l’Abbé de Camps de Signy et à l’Abbé Bignon, à l’occasion de la nouvelle année] ; [réflexions sur les médailles des rois de Syrie] « Je ne sais rien de certain de l’impression du second tome des Dissertations de l’illustre Mr. de Spanheim. Il y a longtemps qu’il ne m’a pas écrit ; mais l’on m’a mandé de Berlin qu’il y est fort attaché, et qu’on commence à les imprimer. J’espère que cela sera vrai, et que nous aurons bientôt ce second gouffre d’érudition » ; « Votre dissertation sur la médaille d’Hélène me paraît admirable ; je n’ai pas le temps de l’examiner avec l’exactitude due à un si beau morceau, ni aussi vous entretenir sur quelques médailles rares dont l’on m’a communiqué la description, ni enfin sur de bellissimes inscriptions grecques anecdotes, qui me sont venues de Smyrne d’où j’attends encore d’autres. M. l’Abbé Bignon en trouvera une dans sa lettre, le Père Montfaucon une partie d’une autre dans la sienne ; et les copies des médailles arabes vous occuperont quelque temps » (Abdel Halim, p. 619-620, n° CCXCIV).

References

  1. ^  Abdel-Halim, M. (1964), Antoine Galland, sa vie et son œuvre, Paris.