Gisbert Cuper - Jean Foy-Vaillant

From Fina Wiki


Gisbert Cuper - Jean Foy-Vaillant
FINA IDUnique ID of the page  3383
InstitutionName of Institution.
InventoryInventory number.
AuthorAuthor of the document. Gisbert Cuper
RecipientRecipient of the correspondence. Jean Foy-Vaillant
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year .
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution.
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation. Nicolo Bon
LiteratureReference to literature. Patin 16831, Cuper 1743, I, p. 481-22
KeywordNumismatic Keywords  roman provincial, ephesus, neokoroi, caracalla, nero, hadrian, antoninus pius, commodus, alexander severus, letters, gallienus
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia https://books.google.be/books?id=VbQWAAAAQAAJ&pg=PA482&dq=il+me+semble+que+les+m%C3%A9dailles+de+Gallien+confirment+admirablement+mon+sentiment&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwiXm9XUk7DkAhVK4aQKHXs1Ab8Q6AEIKTAA#v=onepage&q=il%20me%20semble%20que%20les%20m%C3%A9dailles%20de%20Gallien%20confirment%20admirablement%20mon%20sentiment&f=false
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

-Lettre sans lieu ni date reproduite dans une lettre à Antonius van Dale : « Vous soutenez à la page 267 et ailleurs, que les Ephésiens se disent par trois fois néocores, sur les médailles de Caracalla, parce qu’ils ont eu premièrement cette prérogative de Néron, après d’Hadrien, et pour la troisième fois de Caracalla.Mais je prends la liberté de vous donner à considérer si les Ephésiens n’ont pas été faits sous le même empereur Caracalla, et si par conséquent la multiplication de cette diginité ne doit pas être attribuée aux divers empereurs, mais à un seul. Car siles Ephésiens ont été faits néocores pour la première fois par Néron, et pour la seconde fois par Hadrien, l’on ne trouverait pas, à ce que j’en juge, sur les médailles du dernier, . Mais tojours , et l’on devrait avoir mis sur lesmédailles d’Antonin le Pieux, C . mais non simplement . ou . Ni sur celles de Marc Aurèle, C. . ou de Commode C. . Ni sur celles de Julia Mamaea, EF. C. . Car si l’on compte Néron, Hadrien, Antonin le Pieux, Marc Aurèle, Commode, dont les Ephésiens se qualifient Neocores, l’on aurait du mettre sur celles de Commode la cinquième fois, et depuis celles de Caracalla, la sixième au minimum, aulieu qu’on y trouve présentement C. C, et C. . Comme sur celles d’Alexandre Sévère C. De Maximin, . de Philippe de Valérien enfin . et . Je vous prie de vouloir examiner tout cela, et de m’ôter, namque potes, ces difficultés, qui sont des préambules des autres. Car j’ai rêvé un peu sur cette matière ; parce que j’ai eu dessein d’en publier une disseration ; mais Mr. le Bon m’a mandé, qu’il en a une toute achevée, et qu’il publiera bientôt. Je ne suis point d’humeur à devancer en ces sortes de choses mes bons amis, et c’est pour cela que j’attendrai ce que savant vénitien nous en dira. Nous nous sommes écrit des lettres assez longues sur cette matière, et nous y avons traité des points, qui méritent quelque réflexion.Mr. Bon soutient entre autre choses, qu’il a trouvé une dixième Néocorie sur une médaille des Ephésiens dans le trésor de Maurocenus ; et moi j’ai jugé que cela ne peut pas être, et qu’on a fait d’un un I. la supérieure ligne en étant peut-être effacée : car l’on ne trouve que Tetrakuc sur les médailles de Caracalla, et sur celles de Gallien, dont la médaille était, que &. que vous expliquez, la quatrième fois. Je ne crois pas pourtant, que la quatrième fois, y soit mise à cause de la Néocorie de Diane ; car elle était perpétuelle, et l’on pourrait dire avec la même raison, que cette déesse y avait aussi sa part, quand on y mettait. ou . mais je crois, que les Ephésiens ont célébré autant de fois des jeux en l’honneur et pour le salut de ces empereurs. Et en vérité, il me semble que les médailles de Gallien confirment admirablement mon sentiment ; car si les Ephésiens ont été trois ou quatre fois Néocores du temps de Caracalla, il s’ensuit nécessairement que le nombre en devrait être fort augmenté du temps de Gallien, principalement quand on considère les empereurs qui sont entre eux, dont ils ont été les néocores, ou qu’on aurait mis sur ces médailles . mais toujours C. Ou d’avantage, si l’autre opinion est la meilleure « ; suit la liste des occurrences pour les néocories à Ephèse (Cuper 1743, I, p. 481-2).

References

  1. ^  Patin, Charles (1683), Thesaurus Numismatum, Antiquorum et Recentiorum, ex Auro, Argento, et Aere, ad Illustriss. et Excellentiss. D. Petro Mauroceno, Senatore veneto, Venice, Ex typographia Io. Francisci Valuasensis, MDCLXXXIII, in-4°, frontispice, titre avec vignette, 1-6 (dédicace), 7-8 (benevolo lectori), 9-148. .
  2. ^  Cuper, G. (1743), Lettres de Critique, de Litterature, d ́Histoire, etc, ecrites a divers savans de l’Europe, Amsterdam.