Gisbert Cuper - Mathurin Veyssière de La Croze - 1713-5-24

From Fina Wiki


Gisbert Cuper - Mathurin Veyssière de La Croze - 1713-5-24
FINA IDUnique ID of the page  3878
InstitutionName of Institution.
InventoryInventory number.
AuthorAuthor of the document. Gisbert Cuper
RecipientRecipient of the correspondence. Mathurin Veyssière de la Croze
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . May 24, 1713
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Deventer 52° 14' 57.37" N, 6° 10' 34.07" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation. Antoine Galland, Johann Carl Schott, Jean Hardouin, Charles Patin
LiteratureReference to literature. Hardouin 16841, Schott 17112, Cuper 1743, XLI, p. 135-1363
KeywordNumismatic Keywords  quarrel, roman, augustus, cast, nero, nicaea, roman provincial, asia minor
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia https://books.google.be/books?id=YfS7N-XEdWkC&pg=PA603&dq=gisbert+cuper+1743+lettres+litt%C3%A9raire&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwiv bygqLrkAhUSJFAKHQ7kAgQQ6AEIKTAA#v=onepage&q&f=false
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

-Lettre du 24 mai 1713 (de Deventer) : « Vous savez qu’il y a une dispute entre lui (nb : Galland) et Mr. Schott à l’égard d’une explication d’une médaille d’Auguste ; il a dessein de défendre son sentiment, et il m’envoie une empreinte tirée sur l’original, qu’il me prie de vouloir envoyer à Mr. Schott, espérant que par la vue il approuvera ce qu’il en a dit. Vous savez à cette heure que Mr. Schott semble n’être pas trop content de moi, et quoique son équité me persuade qu’après mes informations il sera revenu de son erreur, néanmoins j’ai jugé faire mieux de lui faire savoir par vous ce que Mr. Galland souhaite qu’il sût ; voici donc ce qu’il me mande » (voir lettre de Galland à Cuper) ; p. 136 : « Je vous prie, Monsieur, de vouloir communiquer tout cela à Mr. Schott, et de m’excuser auprès de cet habile antiquaire, si je ne le lui envoie pas à lui-même, en l’assurant que je l’aurais fait très volontiers, si ce que vous savez n’était pas arrivé entre nous, et si je n’étais assuré de mon innocence. La médaille de Néron est assurément belle ; le Père Hardouin en parle à la page 346 de sa première édition des Nummi antiqui, mais outre le capricornus & copiae cornu que Mr. Patin y a trouvé, il s’y voit un thyrse mis sur une base, ou autel, avec je ne sais quelle autre chose. De plus il y a au-dessous du capricorne un globe ou le monde, et sur l’autel , d’où on peut conclure que ceux de Nicée ont célébré des jeux en l’honneur de l’empereur Néron. J’ai reçu depuis peu de semaines une lettre de Mr. le consul de la Grande-Bretagne à Smyrne, où il y a une liste de médailles fort rares, dont plusieurs sont anecdotes « (Cuper 1743, XLI, p. 135-136).

References

  1. ^  Hardouin, Jean (1684), Nummi antiqui populorum et urbium illustrati, François Muguet. Paris.
  2. ^  Schott, Johann Carl (1711), Explication d'une médaille énigmatique d'Auguste sur laquelle d'habiles antiquaires ont diversement prononcé, Ulric Liebpert, Berlin.
  3. ^  Cuper, G. (1743), Lettres de Critique, de Litterature, d ́Histoire, etc, ecrites a divers savans de l’Europe, Amsterdam.