Gottfried Wilhelm Leibniz - Claude Nicaise - 1694-10-1

From Fina Wiki


Gottfried Wilhelm Leibniz - Claude Nicaise - 1694-10-1
FINA IDUnique ID of the page  7809
InstitutionName of Institution.
InventoryInventory number.
AuthorAuthor of the document. Gottfried Wilhelm Leibniz
RecipientRecipient of the correspondence. Claude Nicaise
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . October 1, 1694
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Hannover 52° 22' 28.13" N, 9° 44' 18.78" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation. Ezechiel Spanheim, Enrico Noris, Andreas Morell, Anton Günther von Schwarzburg-Arnstadt, Louis Jobert
LiteratureReference to literature. Jobert 16921, Caillemer 1885, lettre 7, p. 41, 43-442
KeywordNumismatic Keywords  book, unpublished book, collection numbers, casts
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

-Lettre du 1 oct. 1694 (de Hannovre) : « Je n’ai point manqué, Monsieur, d’envoyer votre lettre à Mons. de Spanhem. Si je reçois quelque chose de lui pour vous, je ne manquerai pas de le vous envoyer. Si vous parlez un jour au P. Noris du calendrier grégorien et de ceux qui ont cru qu’il y fallait retoucher, non pas pour le réformer, mais pour l’expliquer, n’allez point lui dire que je prétends de donner quelque chose là-dessus, comme il semble que vous l’avez pris » ; p. 43-44 : « Puisque vous demandez à Mons. Spanheim des nouvelles de Mons. Morel, je vous en donnerai par avance. Mons. Le comte de Schwarzbourg (vous savez que ces comtes vont presque du pair avec les princes de l’Empire), qui est un des plus curieux seigneurs de l’Allemagne et qui a amassé un cabinet très considérable, l’a attiré à lui, pour avoir le soin de ce cabinet. Il m’a écrit lui-même d’Arnstat, qui est le lieu de la résidence de ce seigneur, de sorte que si vous demandez quelque chose de lui, ou voulez lui mander quelque chose, vous n’avez qu’à me l’adresser. Il pense plus que jamais à son grand dessein de donner une collection des médailles antiques et il a plus de 25,000 ectypes. On m’a dit qu’il fera imprimer en Allemagne une traduction de la science des médailles du P. Joubert avec des remarques qui serviront à l’éclaircir » (voir Caillemer 1885, lettre 7, p. 41, 43-44).

References

  1. ^  Jobert, Louis (1692). La science des médailles, pour l’instruction de ceux qui commencent à s’appliquer à la connoissance des médailles antiques et modernes. Paris: Louis Lucas, Michel Davis, and Jean Ricoeur.
  2. ^  Caillemer, E. (1885), "L’abbé Nicaise et sa correspondance", Mémoires de l’Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Lyon, 21, XXIV + 297 p.