Guillaume Beauvais - Claude Picard Duvau - 1733-2-2

From Fina Wiki


Guillaume Beauvais - Claude Picard Duvau - 1733-2-2
FINA IDUnique ID of the page  1568
InstitutionName of Institution. Paris, Bibliothèque nationale de France
InventoryInventory number. Manuscrits, Français 15186, f° 271r
AuthorAuthor of the document. Guillaume Beauvais
RecipientRecipient of the correspondence. Claude Picard Duvau
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . February 2, 1733
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Orléans 47° 54' 9.83" N, 1° 54' 31.00" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation.
LiteratureReference to literature.
KeywordNumismatic Keywords  price, roman, galba, sabina, livia
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b9065155t/f283.image.r=15186%20duvau
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

Lettre du 2 février 1733 (d’Orléans) : « J’ai eu, Monsieur, l’honneur de vous écrire mardi dernier 27 janvier, tant pour vous faire mes remerciements de votre envoi de médailles, que pour vous en annoncer une d’or qu’on m’a laissée en mains jusqu’à ce jour, et je suis surpris de ce que ce dernier ( ?) vous ne m’avez point fait un mot de réponse, à moins que vous n’eussiez point reçu ma lettre, ce que je ne puis penser, l’adresse étant bien mise, comme je vous l’ai envoyée avec description exacte et que je pense que vous avez reçu ma lettre, je ne vous en ferai point ici la répétition ; je vous prie seulement me faire savoir si je l’acquérerai ou point. J’ai reçu le lendemain votre envoi des quatre médailles de grand bronze que vous avez bien voulu me céder et dont je vous suis très sensiblement obligé ; je vous envoie ci-inclus 13tt pour le Galba et la Sabine en une petite lettre de change à vue sur Mrs Melotte et Lenoir, rue (anauserie ?). Cette rue donne la rue St Denis vis-à-vis St Leu et St Gilles. Vous aurez la bonté d’y envoyer et on la paiera au porteur ; je prends la liberté de vous prier par madite lettre de me faire le plaisir de m’envoyer la Livie que vous avez la bonté de m’annoncer ; je vous aurai une sensible obligation de ce service. En vous priant de me croire plus que personne du monde, Monsieur, votre très humble et très obéissant serviteur. Beauvais l’Aîné. A Orléans, ce 2 févr. 1733 » (Paris BnF, Manuscrits, Français 15186, f° 271r).

Bibliothèque nationale de France