Henri-Joseph de Thomassin de Mazaugues - Jean Bouhier - 1736-4-25

From Fina Wiki


Henri-Joseph de Thomassin de Mazaugues - Jean Bouhier - 1736-4-25
FINA IDUnique ID of the page  2669
InstitutionName of Institution. Paris, Bibliothèque nationale de France
InventoryInventory number. Ms Français 24416, f° 131r et v
AuthorAuthor of the document. Henri-Joseph de Thomassin de Mazaugues
RecipientRecipient of the correspondence. Jean Bouhier
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . April 25, 1736
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Aix-en-Provence 43° 31' 47.42" N, 5° 26' 50.89" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation. Alexandre-Xavier Panel, Jean Hardouin, Scipione Maffei, Cardin Le Bret, René-Joseph de Tournemine
LiteratureReference to literature. Panel 17341, Guillemain 1993, p. 115, note 52
KeywordNumismatic Keywords  cistophori, errors, tripolis, monograms, countermarks, vespasianus, vitellius, pescennius, albinus, roman provincial
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

-Lettre du 25 avril 1736 (d’Aix) : « J’ai fait ce que j’ai pu pour corriger notre ami (nb : le père Panel) de ce goût pour l’hardouinisme que j’avais aperçu en lui. Il en avait laissé glisser un trait dans ses Cistophores, mais je vois par cette dissertation qu’il s’y est jeté à corps perdu. C’est dommage, car il va s’en décrier entièrement. Le P. Tournemine l’a traité en petit écolier, et a pulvérisé son système. On popurrait cependant ajouter bien de nouvelles observations, et le battre en ruine par ses propres médailles. Son adversaire (nb : le père de Tournemine) est tombé dans quelques méprises, pour n’y être pas assez versé. Ces médailles sont constamment de Tripoli de Syrie et on ne doit pas les suspecter. M. Le Bret en avait plusieurs ; j’en ai une, et il y en a dans les cabinets de Marseille. Je soupçonne un peu de supercherie de la part de notre dissertateur de n’avoir pas cité les endroits où ces médailles se trouvent, de peur qu’on y aperçût d’autres monogrammes que ceux qu’il prétend avoir découvert. J’en ai un, ce me semble, où l’on aurait plutôt aperçu le nom de Vespasien que clui de Vitellius, ce qui suffirait pour saper son système… C’est une matière toute neuve pour les antiquaires que celle des contremarques… Je voudrais aussi savoir ce que (nb : Maffei) dit de cette médaille où le titre de IIIvir est donné à Pescennius, Albin et Sévère. Je la tiens fausse, ou mal lue… » (Paris, BnF, Ms Français 24416, f° 131r et v ; Guillemain 1993, p. 115, note 5).

Bibliothèque nationale de France

References

  1. ^  Panel, Alexandre (1734), De Cistophoris. Lugduni : Sumptibus Fratrum Deville, et Ludov. Chalmette, Lyon, 1734. 117 p.
  2. ^  Guillemain, J. (1993), "Les antiquaires français et l’Albin du comte Giusti", Verona Illustrata : Rivista del Museo di Castelvecchio, 6, p. 111-117.