The FINA wiki is currently being maintained. You can safely read all content, but please don't edit anything here!

Jean-Jacques Bouchard - Nicolas-Claude Fabri de Peiresc - 1636-3-7

From Fina Wiki


Jean-Jacques Bouchard - Nicolas-Claude Fabri de Peiresc - 1636-3-7
FINA IDUnique ID of the page  10616
InstitutionName of Institution. Aix-en-Provence, Bibliothèque de Méjanes
InventoryInventory number. Correspondance Peiresc II, f° 427
AuthorAuthor of the document. Jean-Jacques Bouchard
RecipientRecipient of the correspondence. Nicolas-Claude Fabri de Peiresc
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . March 7, 1636
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Rome 41° 53' 35.95" N, 12° 28' 58.55" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation. Lucas Holstenius
LiteratureReference to literature. Tamizey de Larroque 1971, lettre VIII, p. 125-1321
KeywordNumismatic Keywords  weights and measures, books, vatican
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k78708/f129.item.r=Les correspondants de Peiresc
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

-Lettre du 7 mars 1636 (de Rome) : p. 131 « Je vous avais promis que les srs Leo Allatius, Dormalius et moi aurions cherché dans la Vaticane les traités grecs de Ponderibus et Mensuris que vous désirez : je le leur ai dit, et ils s’y sont offerts de bien bonn cœur ; mais jusqu’à cette heure il n’y a pas eu moyen d’en avoir la note du Père Horace Justinian, qui fait justement de cette bibliothèque comme le chien des jardiniers fait des choux de son maître, et, qui pis est, c’est que ce pèrs est plus difficile all’istesso Padrone qu’aux autres. Je vous en écrivis un exemple, l’ordinaire passé, de l’Ammien Marcerllin. Les traités De Ponderibus et mensuris serviront de second, car je lui ai demandé au nom de son éminence idque presente D. Dormalio, et si néanmoins l’on ne les a pas pu avoir ; et ce carême il a fait encore pis à Mr Holstenius pour des livres qu’il a demandé pour le service de Mr le cardinal. Le bon Mr Naudé en a eu aussi sa part, et je crois qu’ils vous écriront touts leurs griefs, et pour vous dire le vrai, jamais je n’ai vu homme plus indigne de cette charge-là » (Aix-en-Provence, Bibliothèque Méjanes, Correspondance Peiresc II, f° 427 ; Tamizey de Larroque 1971, lettre VIII, p. 125-132).

References

  1. ^ Tamizey de Larroque 1971