Jean-Paul Bignon - Jean-Frédéric Phélypeaux de Maurepas - 1725-3-27

From Fina Wiki


Jean-Paul Bignon - Jean-Frédéric Phélypeaux de Maurepas - 1725-3-27
FINA IDUnique ID of the page  1720
InstitutionName of Institution. Paris, Bibliothèque nationale de France
InventoryInventory number. Mss. Clairembault 300, f° 83
AuthorAuthor of the document. Jean-Paul Bignon
RecipientRecipient of the correspondence. Jean-Frédéric Phélypeaux de Maurepas
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . March 27, 1725
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Île Belle 48° 59' 54.13" N, 1° 53' 39.26" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation. Claude Gros de Boze, Louis XV of France
LiteratureReference to literature. Sarmant 2003, p. 278, note 471
KeywordNumismatic Keywords  roman, otho, cabinet, local finds, drawing, forgeries, price, casts
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

Lettre du 27 mars 1725 (de L’Islebelle) : rapporte l’avis de Gros de Boze sur les Othons de bronze « Les médailles d’Othon sont communes en or et en argent. Il y en a un grand nombre au Cabinet du roi. Celles de bronze ne sont rares que lorsque l’inscription en est latine : on n’en connaît qu’une de cette sorte et elle est aussi au Cabinet de Sa Majesté avec plusieurs autres dont les inscriptions sont grecques. Ainsi on n’en cherche actuellement aucune. Pour juger du mérite de celle qu’on dit avoir trouvé près de Pola et savoir si elle est différente de celles qui sont déjà au Cabinet du roi, il faudrait non seulement en donner un dessin exact, mais encore communiquer la pièce même, parce qu’il se fait tous les jours en ces matières d’insignes friponneries. Une véritable médaille d’Othon, latine, en grand bronze, vaut bien 30 ou 40 pistoles. La même médaille moulée sur l’antique ou frappée d’un coin moderne comme il y en a un grand nombre pour imposer aux médiocres connaisseurs ne vaut pas un écu » (Paris, BnF, Mss. Clairembault 300, f° 83 ; Sarmant 2003, p. 278, note 47).

Bibliothèque nationale de France

References

  1. ^  Sarmant, Th. (2003), La République des médailles. Numismates et collections numismatiques à Paris du Grand Siècle au Siècle des Lumières, Paris.