Jean Foy-Vaillant - Anonyme - 1680-8-6

From Fina Wiki


Jean Foy-Vaillant - Anonyme - 1680-8-6
FINA IDUnique ID of the page  5418
InstitutionName of Institution. Amiens, Bibliothèque Louis Aragon
InventoryInventory number. Manuscrit Lescalopier 119A, f° 45
AuthorAuthor of the document. Jean Foy-Vaillant
RecipientRecipient of the correspondence. Anonyme
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . August 6, 1680
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Paris 48° 51' 23.80" N, 2° 21' 5.40" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation. Henri Justel
LiteratureReference to literature. Foy-Vaillant 16821, Foy-Vaillant 17012
KeywordNumismatic Keywords  greek, seleucids, antiochos eusebes, book, syria, otho, roman, malta
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia https://www.armarium-hautsdefrance.fr/document/15764?origin=Recherche+avan%C3%A7%C3%A9e&origin-title=Recherche+avanc%C3%A9e+%3A+Sujet+est+exactement+%3Cstrong%3EFoy-Vaillant%2C+Jean+%281632-1706%29%3C%2Fstrong%3E#?c=0&m=0&s=0&cv=0
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

-Lettre du 6 août (1680) (de Paris) : « Monsieur, Je ne reçu qu’hyer votre lettre du 28e may par les mains de Mr. Justel avec les médailles qu’il vous a plut me procurer avoir pour mon histoire de Syrie. En verité vous estes bien obligeant d’avoir tant de bonté pour moy, sitot que je les ay eües, j’en ay corrigé comme j’avais fait le memoire de votre que j’ai rendu ce jourd huy avec les médailles a Mr Justel, vous voies combien ie tasche d’être punctuel et si la datte de ma lettre vous surprend c’est la faute de ceux a qui les médailles ont esté confiées, qui ne les ont porté[e] que depuis deux jours sur Mr. Justel. Je n’ay trouvé une petite d’Antiochus [X] Eusebes plus nette que la mienne qui me confirme le nom de ce Roy. Je crois que devant la fin du mois on travaillera a l’impression de l’histoire, […] toutes le médailles sont gravées. Mr Sibon n’a pas raison de se plaindre de moy. S’il dit que je lui ay promis de faire avoir un Othon, je le puis assurer en honeste homme que je n’en ai pas recouvert du depuis, et cela d’autant veritable que j’ai les onze premiers Caesars d’or et me manque que le seul Othon pour 12e. Je serois ravi de trouver l’occasion de lui rendre service, parce que je fais / beaucoup estime de son amitié et qu’il ne dise pas qu’il m’a écrit trois fois puisque je n’ai reçu aucune de ses lettres. Je suis asses connu dans la rue des Noiers demr [dem(eu)r(ant)] chez Mr. DuBois pr. [pr(ez)] de la cour. S’il avait eu dessein de m’écrire il aurait pu donner sa lettre a Mr. Chaliou qui lui fut rendre visite a ce mois de may en revenant de Malthe [le h raturé ?] a qui Mr Sibon montra ma lettre, mais il ne voulut point m’écrire. J’ai vu le mémoire que vous m’avez envoyé de ses médailles. Il n’y a que celle d’argent que vous m’avez marqué … CC et les autres de cuivre que vous ne scavez lire. Si me veut faire la grace de les envoier je lui serai obligé et a vous particulierement. Si mon livre est bien reçu je pourray donner non seulement les Ptolemaes que je pourray ramasser mais tous les autres Rois et Reines antiques, dont j’ai deja presqu’une centaine, mais il est si difficile de contenter le monde en écrivant, que cela degoute un peu, si tous les sçavans étaient aussi raisonnables et honnêtes que vous, il y aurait grand plaisir de leur offrir son petit travail, et de publier qu’on leur est beaucoup obligé ainsi que je fais d’être toute ma vie, Monsieur, Votre tres humble et tres obeisst Serviteur, Vaillant (Amiens, Bibliothèque, Manuscrit Lescalopier 119A, f° 45 :trancription de Guy Meyer – à ne pas publier sans l’autorisation de la Bibliothèque d’Amiens).

References

  1. ^  Foy-Vaillant, Jean (1682), Seleucidarum Imperium sive Historia Regum Syriae ad fidem numismatum accommodata, Joannes Guignard, Paris.
  2. ^  Foy-Vaillant, Jean (1701), Historia Ptolemæorum Ægypti regum, ad fidem numismatum accommodata, Apud G. Gallet, Praefectum Typographiae Hughetanorum, Amsterdam.