Joseph Eckhel - Esprit-Marie Cousinéry - 1797-2-21

From Fina Wiki


Joseph Eckhel - Esprit-Marie Cousinéry - 1797-2-21
FINA IDUnique ID of the page  4652
InstitutionName of Institution. Paris, Bibliothèque de l'Arsenal
InventoryInventory number. Ms. 5983
AuthorAuthor of the document. Joseph Eckhel
RecipientRecipient of the correspondence. Esprit-Marie Cousinéry
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . February 21, 1797
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Vienna 48° 12' 30.06" N, 16° 22' 21.00" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation. Domenico Sestini
LiteratureReference to literature. Nicolet-Pierre 1987, p. 2081
KeywordNumismatic Keywords  correspondence, cabinet, book, errors
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

-Lettre du 21 fév. 1797 :« Vous paraissez fâché de mon long silence et croire que je porte de l’indifférence pour vos observations. Vous vous méprenez en cela. Si je reste en arrière avec mes lettres et réponses, la seule raison en est l’ennui souvent invincible que j’éprouve toujours en écrivant des lettres, défaut qui m’a été reproché de mon enfance »… « Je me suis toujours restreint à étudier les médailles qui ont été publiées par d’autres. Rarement un grand collecteur est un grand savant, les recherches et les correspondances continuelles lui ôtant le temps pour approfondi sa science. Par cette raison j’ai resserré mes recherches à la place où je suis, et je m’y suis trouvé fort bien » … « Ayant passé les 60 ans, je laisse à mon successeur le soin d’ajouter à la collection impériale ce qui lui manque, la nature m’ayant entièrement refusé le talent de négocier, marchander et troquer » …» Vous aurez observé généralement dans mes ouvrages que je me range toujours et avec bon plaisir du côté de la vérité, fût-elle me parvenue de la plume de quelque auteur le plus détestable (nb : Domenico Sestini). Mais il y a des questions dont la décision ne tient pas de l’avantage d’avoir été sur les lieux » (Paris, Bibliothèque de l’Arsenal, Ms. 5983 ; Nicolet-Pierre 1987, p. 208).

References

  1. ^  Nicolet-Pierre, H. (1987), "Eckhel, Cousinéry et quelques autres", Revue numismatique, 6/29, p. 198-215.