Joseph Pellerin - Paolo Maria Paciaudi - 1765-6

From Fina Wiki


Joseph Pellerin - Paolo Maria Paciaudi - 1765-6
FINA IDUnique ID of the page  11223
InstitutionName of Institution.
InventoryInventory number.
AuthorAuthor of the document. Joseph Pellerin
RecipientRecipient of the correspondence. Paolo Maria Paciaudi
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . June 1765
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Paris 48° 51' 24.12" N, 2° 21' 5.26" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation. Anne-Claude de Caylus, Antonio Savorgnan, Joseph Khell von Khellburg
LiteratureReference to literature. Pellerin 17621, Pellerin 1765a2, Pellerin 1765b3, Nisard 1877, p. 1404
KeywordNumismatic Keywords  engraved plates, rariora, solopolis, ptolemy of chalcis, tripolis, polemon, achaeus, seleucids, armenia, coin cabinet (vienna), eras
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

-Billet rédigé en juin 1765, transmis par les soins de Caylus : « Je suis très obligé au R. P. Paciaudi des marques de son souvenir et je le remercie des six épreuves de médailles gravées qu’il a envoyées pour moi à M. le comte de Caylus. J’étais prévenu que le cabinet de M. le marquis de Savorgnani contient un grand nombre de médailles rares, et je connaissais déjà celle de la ville de Solopolis qui a été publiée par le P. Khel. Il y en a deux parmi les cinq autres qui me paraissent uniques, savoir celle de Ptolémée tétrarque de la Chalcide, et celle de la ville de Tripolis avec la date ΘΜΣ. Je crois que la tête qui y est représentée est celle de Dionysius, tyran de cette ville, que Pompée fit mourir. J’ai donné la médaille de Polémon plus entière dans mon recueil de médailles des rois. Celle d’Achaeus semble être la même qu’on voit dans les planches du cabinet impérial. Je ne crois aps qu’on eût donné encore la médaille arménienne. J’en ai qui sont toutes semblables et quelques autres différentes que j’ai laissées à l’écart, n’ayant trouvé personne qui les sût lire. M. le comte de Caylus enverra au R. P. Paciaudi un petit supplément à mes recueils, qui vient d’être imprimé. Je le prie instamment de me procurer des épreuves de toutes les autres médailles rares que M. de Savorgnani fait graver. Je lui présente mes respects » (Nisard 1877, p. 140).

References

  1. ^  Pellerin, Joseph (1762), Recueil de médailles de rois, qui n’ont point encore été publiées ou qui sont peu connues, Paris.
  2. ^  Pellerin, Joseph (1765), Mélanges de diverses médailles, pour servir de supplément aux recueils des médailles de rois et de villes qui ont été imprimés en M.D.CC.LXII et M.D.CC.LXIII. Tome premier. I, Médailles détachées. II, Médailles impériales en or, en argent & en bronze. III, Médailles de colonies qui manquent dans Vaillant, avec des observations sur celles qu'il a publiées. chez H. L. Guérin et L. F. Delatour. Paris.
  3. ^  Pellerin, Joseph (1765), Mélanges de diverses médailles, pour servir de supplément aux recueils des médailles de rois et de villes qui ont été imprimés en M.D.CC.LXII et M.D.CC.LXIII. Tome second. Médailles grecques impériales qui manquent dans Vaillant, avec des observations sur celles qu'il a publiées. chez H. L. Guérin et L. F. Delatour. Paris.
  4. ^  Nisard, Ch. (1877), Correspondance inédite du comte de Caylus avec le P. Paciaudi, théatin (1757-1765) suivie de celle de l’abbé Barthélemy et de P. Mariette avec le même, II, Paris.