Jules-François-Paul de Fauris de Saint-Vincent - Jean-François Séguier - 1780-9-17

From Fina Wiki


Jules-François-Paul de Fauris de Saint-Vincent - Jean-François Séguier - 1780-9-17
FINA IDUnique ID of the page  5032
InstitutionName of Institution. Nîmes, Bibliothèque Carré d'Art
InventoryInventory number. Ms. 149, f° 167-169
AuthorAuthor of the document. Jules-François-Paul de Fauris de Saint-Vincent
RecipientRecipient of the correspondence. Jean-François Séguier
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . September 17, 1780
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Aix-en-Provence 43° 31' 47.42" N, 5° 26' 50.89" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation. Anselmo Maria Banduri, Jean Tristan de Saint-Amant, Thomas Andres Gusseme y Delgado
LiteratureReference to literature. Tristan de Saint-Amant 16441, Banduri 17112, Gusseme y Delgado 17733
KeywordNumismatic Keywords  smyrne, levant, egypt, greek, ptolemies, ptolemy i, letters, roman, constantius, roman provincial, gordianus, magnesia, alexander severus, ephesus, asia minor, legend, cleaning, medallions
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

-Lettre du 17 septembre 1780 (d’Aix) : « J’ai reçu ces jours passés un envoi de Smyrne qui contient plusieurs médailles intéressantes. Il y a un beau médaillon d’or de Ptolémée Sôter avec le sigle [dessin : lettre « pi» Π avec un A dedans] surmonté des lettres ΣΤ. L’interprétation du sigle et des lettres passe mes connaissances. Il y a une médaille d’argent avec les têtes et les noms de Constans et de Constantin Pogonat. On lit au revers en caractères grecs deus adjuva romanis. Je n’ai trouvé cette médaille dans aucun auteur. Banduri en raporte une d’Héraclius et d’Heracliona qui a cette légende en caractères latins. Il y a plusieurs médailles en grand bronze de la ville de Magnesie. Une à fleur de coin de Gordien Pie frappé par la ville Hypoepa. J’y vois clairement que les 5 lettres TAETA qui sont dans l’exergue, sont mal expliqués par Tristan tom. 2 p. 537 TOYBOY. ETOYC. A. Dans la mienne il y a à côté de la figure de la déesse ET.E., ce qui détruit l’interprétation de Tristan, parce qu’on n’aurait pas mis sur la même médaille deux dates différentes. De toutes les médailles de cet envoi, celle qui m’a le plus occupé est un médaillon de bronze d’Alexandre Sévère. On voit au revers Diane à la [fol.168] chasse poursuivant un cerf. Elle devrait naturellement appartenir à la ville d’Éphèse mais il n’y a rien qui l’indique. Voici comment je lis la légende qui est assez difficile à déchiffrer parce que quoique les lettres soient bien conservéeselles sont cependant négligées et pas distinctes. EΠI. CTP. AVP. CTPATPONEIKO. Cela s’entend très bienmais ce que je n’entends pas ce sont ces 5 lettres qui sontdans le champ de la médaille ΓΑV/ TO. On lit dans l’exergue ICPOKAT[?]C / APEA. Ce médaillon appartiendrait-il à une des villes de Césarée ? Je n’ai rien trouvé qui y ressembla dans les médailles qui nous restent des villes qui portent ce nom. Cependant si j’ai bien lu l’exergue, on ne peut pas en douter. Je dois vous renouveler mes remerciements de ce que vous m’avez procuré le dictionnaire numismatique ; je m’en sers avec la plus grande utilité. J’ose vous demander de vouloir bien me rendre encore un service, c’est de m’indiquer la meilleure manière de nettoyer les médailles de cuivre. L’eau de savon vaut-elle mieux que le vinaigre ? Et y a-t-il du danger de les faire bouillir dans le vinaigre ? Quel moyen employez-vous ? » (Nîmes, Bibliothèque municipale, Ms. 149, f° 167-169).

References

  1. ^  Tristan de Saint-Amant, J. (1644). Commentaires historiques contenans l’histoire générale des empereurs, impératrices, caesars et tyrans de l’Empire romain … 3 voll. A Paris: Chez Denis Moreau, “aux depense de l’autheur”.
  2. ^  Banduri, Anselmo (1711), Imperium orientale sive antiquitates constantinopolitae, Jean-Baptiste Coignard. Paris.
  3. ^  Gusseme y Delgado, Thomas Andres (1773), Diccionario numismatico general, para la perfecta inteligencia de las medallas antiguas, sus signos, notas e inscripciones y generalmente de todo lo que se contiene en ellas..., vol. 1 (A-B), imprimé par D. Joachim Ibarra, Madrid.