Martin, Jean - Numismata famil. et imperat. roman.

From Fina Wiki


Martin, Jean - Numismata famil. et imperat. roman.
FINA IDUnique ID of the page  9237
TitleTitel of the book. Numismata famil. et imperat. roman.
InstitutionName of Institution. Genève, Bibliothèque municipale
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Genève 46° 12' 6.34" N, 6° 8' 47.76" E
InventoryInventory number. Ms. Lat. 278
AuthorAuthor of the document. (Collector) Jean Martin
Catalogue dateDate when the catalogue was issued: day - month - year .
LanguageLanguage of the correspondence
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation. Fulvio Orsini, Charles Patin, Francesco Mezzabarba Birago, Lorenz Beger, Guillaume-François Franconis
LiteratureReference to literature. Orsini 15791, Patin 16632, Mezzabarba Birago 16833
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia
KeywordNumismatic Keywords  catalogue, roman republican, collection numbers, roman, geneva, forgeries, otho, vitellius, galba, antinous
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

-Genève, Bibliothèque municipale, Ms. Lat. 278 : 245 x 160/165 mm – (I-II) gardes ant. + 278 folios + (III) garde post. reliure de la fin du XIXe siècle – demi-reliure en basane ; plats cartonnés recouverts de papier marbré caillouté, de couleur brunâtre – 4 nerfs saillants ornés de filets dorés – titre noté sur le dos en lettres dorées : NUMISMATA / FAMIL. / ET / IMPERAT. ROMAN – autre inscription notée au bas du dos en lettres dorées : BIBLIOTHÈQUE / DE GENÈVE –: Inventaire de médailles romaines : 1- liste de 265 médailles des familles romaines ou médailles consulaires, 2- liste d’environ 2500 médailles des empereurs romains ou médailles impériales. (Il s’agit de l’inventaire de la collection Jean Martin (1624-1691), devenue collection Guillaume Franconis (1646-1722), donnée par ce dernier à la Bibliothèque de Genève en 1707, et maintenant conservée au Musée d’Art et d’Histoire de Genève). Au f° 17v°, une note inscrite en bas de page indique que Mr Franconis a donné 260 médailles, dont 3 doivent être classées dans la série des impériales ; ces trois médailles sont signalées au f° 7v° (famille Julia, n° 9 et 12) et au f° 17v° (famille Voconia, n° 1). On constate un léger écart entre le nombre de 260 médailles précisé dans cette note et les 265 effectivement répertoriées. (277 f° dont annotés jusqu’au f° 269) : f° 1-17: “Familiarum Romanorum numismata, ordine alphabetico disposita, additis numeris Famil. Roman. Ursini, ex edit. Patini” (f° 17r: “Mr Franconis a donné 255 méd. consul. d’argent et 5 de bronze qui sont en tout 260 desquelles il y en a 3 portées aux imépriales de Jul. César » ; f° 19-156 : “Numismata imperatorum romanorum a Julio Caesare” (référencé surtout « Mediob. », f° 61r, 167r, 185v, 186r ; « Beger », f° 163r, 165r); f° 157 : “Numismata imperatorum magni moduli ex aere”. Nombreuses notations dans la marge de mise au rebut comme fausses (f° 157r : César » Renvoyées au rebut, la 2de ci-dessous marquée Contrefait »; f° 157v : Auguste « De quatre pareilles on a mis deux au rebut et conservé deux » ; f° 158r : Tiberius « au rebut comme fausse »; f° 159r : Caius « Oté une et mise au rebut come fausse. Il en reste deux une vraie et une suspecte. De ces trois on a mise une au rebut comme fausse » ; « De même » ; f° 160r : Claudius « doit être » et texte barré ; f° 162r : Galba « On a mise trois au rebut » ; f° 163r : Othon » De trois fausses pareilles on a mise une au rebut » ; Vitellius « de trois fausses mise une au rebut ; f° 165r : Trajan « mise au rebut comme suspecte » ; f° 169r : Antinous).

RemarksRemarks regarding the annotation. (fr)

L’histoire de ce manuscrit et de la collection des médailles peut être retracée de la manière suivante. 1- Jean Martin (1624-1691), un marchand horloger genevois, se constitue une importante collection de médailles romaines. Un inventaire de cette collection a été dressé à la fin du XVIIe s. ou au début du XVIIIe siècle ; il est conservé à la BGE sous la cote « Ms. fr. 366 » : Indice des médailles qui sont dans le cabinet de Jean Martin de Genève […]. Jean Martin possédait également des livres de numismatique ; l’un d’eux, le Imperatorum romanorum numismata de Charles Patin, imprimé à Strasbourg en 1671, conserve son ex-libris sur le contreplat supérieur : Le 1er décembre 1673. Jean Martin (ouvrage conservé à la BGE sous la cote Ga 597, exemplaire relié en cuir brun). 2- Après la mort de Jean Martin, Guillaume Franconis (1646-1722), procureur général, issu d’une riche famille genevoise, achète cette collection et la donne à la Bibliothèque de Genève en 1707. (cf. Arch. BPU, Dd 2, p. 116 : Le 19 novembre 1707, Monsieur Guillaume Franconis a fait présent à la Bibliothèque des médailles du Sieur Martin, qu’il a achetées à ce dessein, et d’un beau cabinet, ou buffet des Indes ; de deux coupes d’argent dont le dedans est d’une belle gravure ; du portrait de Jean Hus, et de celui de Jérôme de Prague sur une planche de bois ; et des livres suivan[t]s […]) Guillaume Franconis est connu pour avoir fait don à la ville de Genève d’une importante somme, qui permit la construction du nouvel hôpital général à partir de 1707. 3- Après 1707, un bibliothécaire dresse l’inventaire de ce don ; c’est le Ms. lat. 278. 4- En 1825, le médailler de la Bibliothèque est remis au Musée Académique de Genève, qui a été créé en 1818, tandis que les deux inventaires (Ms. fr. 366 et Ms. lat. 278) restent à la BGE. En 1873, le médailler est transféré au Musée Archéologique, installé au sous-sol du nouveau bâtiment de la Bibliothèque dans le parc des Bastions. En 1910, le médailler est remis au tout nouveau Musée d’Art et d’Histoire de Genève, où il est conservé jusqu’à maintenant. (fr)

References

  1. ^ Orsini 1579 
  2. ^  Patin, Charles (1663), Familiae Romanae in antiquis numismatibus, ab urbe condita ad tempora Divi Augusti ex bibliotheca Fulvii Ursini cum adjunctis Antonii Augustini, episc. Llerdensis, Jean du Bray, Pierre Variquet e Rober de Ninville, Paris.
  3. ^  Mezzabarba Birago, Francesco (1683). Imperatorum romanorum numismata a Pompeio magno ad Heraclium ab Adolfo Occo ne olim congesta, nunc augustorum iconibus, perpetuis historico / Chronologicis notis, plubribusque additamentis illustrata, et aucta. Mediolani: Ex Typographia Ludovici Montiae.