Michel Begon - Esprit-Gabart de Villermont - 1690-5-27

From Fina Wiki


Michel Begon - Esprit-Gabart de Villermont - 1690-5-27
FINA IDUnique ID of the page  8605
InstitutionName of Institution.
InventoryInventory number.
AuthorAuthor of the document. Michel Begon
RecipientRecipient of the correspondence. Esprit-Gabart de Villermont
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . May 27, 1690
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Rochefort 45° 56' 39.34" N, 0° 58' 8.54" W
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation. Jean Grolier de Servières, Jean-Pierre Rigord
LiteratureReference to literature. Duplessis 1874, p. 331
KeywordNumismatic Keywords  collection, roman, library, forgeries
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6525247m/f63.image.r=correspondance%20gaigni%C3%A8res%20b%C3%A9gon
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

-Lettre du 27 mai 1690 (de Rochefort) : « J'envoye au Sr Lubin les cuivres et je garderay à Mr Rigord la petite boëte qui luy est adressée. J'ay lu dans l'histoire de l'Imprimerie que la Bibliothèque de M. Groslier est restée dans l'Hotel de Vicq jusques en 1675. Et comme je suis parent du costé de ma mère de Mrs de Vicq, et que j'ay le médaillier d'or de M. Groslier qui est le plus ancien médaillier du Royaume, je voudrois bien scavoir si la famille des Grosliers est tombée dans celle de Vicq. Et si c'est par succession de père en fils que Mrs de Vicq ont conservé la Bibliothèque de M. Groslier qui est la 1ère bibliothèque de France dressée par un particulier, mais son médaillier d'or que j'ay et que je tacheray de conserver toute ma vie précieusement est encor plus considérable que sa bibliothèque, puisqu'avant luy il n'y avait en France ny Roy, ny Prince, ny communauté qui conservast des suites entières de médailles et que celles que j'ay étoient ramassées avant qu'il yeust des gens au monde qui se meslassent de les contrefaire, outre que les plus anciennes Bibliothèques ne sont pas les meilleures, mais les plus anciens médailliers sont incontestablement les meilleurs » (Duplessis 1874, p. 33).

References

  1. ^  Duplessis, Georges (1874), Un Curieux du XVIIe siècle : Michel Bégon, intendant de La Rochelle, correspondance et documents inédits. Paris : Aubry