Nicolas-Claude Fabri de Peiresc - Claude Ménestrier - 1629-3-2

From Fina Wiki


Nicolas-Claude Fabri de Peiresc - Claude Ménestrier - 1629-3-2
FINA IDUnique ID of the page  10663
InstitutionName of Institution. Montpellier, Bibliothèque de l’Ecole de Médecine
InventoryInventory number. Ms. H 271, f° 53
AuthorAuthor of the document. Nicolas-Claude Fabri de Peiresc
RecipientRecipient of the correspondence. Claude Ménestrier
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . March 2, 1629
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Aix-en-Provence 43° 31' 47.42" N, 5° 26' 50.89" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation. Natalizio Benedetti
LiteratureReference to literature. Tamizey de Larroque 1894, lettre XXVII, p. 563-5641
KeywordNumismatic Keywords  lead cast, sulphur cast, roman provincial, corinth, collection sale
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62631048/f579.item.r=claude menestrier correspondance
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

-Lettre du 2 mars 1629 (d’Aix) :« Depuis celle que je vous écrivis l’autre jour, je trouvai le temps de faire mouler quelques médailles de plomb, dont je vous ai envoyé les empreintes par le R. P. d’Ambruc, inquisiteur d’Avignon, de l’ordre des Jacobins. Vous trouverez écrit sur chacune ce que je désirerais qu’il vous plût de rechercher pour l’amour de moi. J’y ai par même moyen ajouté quelque empreinte de souffre tirées sur des gravures du feu sieur Natalicio Benedetti, pour voir si elles seraient par hasard parmi celles que vous avez achetées fraîchement de son cabinet, auquel cas vous me feriez plaisir de m’en envoyer de bonnes empreintes tant du droit que du revers de chacune. Et avec ce paquet vous aurez vos cinq médailles de Corinthe et une empreinte assez mal faite d’une autre petite gravure en jaspe vert dudit sieur Natalicio, avec les lettres de revers, mais trop mal nettes pour les reconnaître. Si vous en avez l’original vous me ferez faveur de me le départir et tâcher de satisfaire aux recherches cotées sur lesdites empreintes, lorsque les aurez pu recouvrer » (Montpellier, Bibliothèque de l’École de Médecine, Ms. H 271, f° 53 ; Tamizey de Larroque 1894, lettre XXVII, p. 563-564).

References

  1. ^  Tamizey de Larroque, Ph. (1894), Lettres de Peiresc. V. Lettres de Peiresc à Guillemin, à Holstenius, à Menestrier, Paris.