Nicolas-Claude Fabri de Peiresc - Claude Ménestrier - 1632-4-10

From Fina Wiki


Nicolas-Claude Fabri de Peiresc - Claude Ménestrier - 1632-4-10
FINA IDUnique ID of the page  10670
InstitutionName of Institution. Montpellier, Bibliothèque de l’Ecole de Médecine
InventoryInventory number. Ms. H 271, f° 71
AuthorAuthor of the document. Nicolas-Claude Fabri de Peiresc
RecipientRecipient of the correspondence. Claude Ménestrier
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . April 10, 1632
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Aix-en-Provence 43° 31' 47.42" N, 5° 26' 50.89" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation.
LiteratureReference to literature. Tamizey de Larroque 1894, V, lettre XL, p. 595-5971
KeywordNumismatic Keywords  rhodes, roman provincial, nero, domitianus, marcus aurelius, greek, alexander the great, lysimachus, philip ii of macedonia, athens, magna grecia, south italy, coin casts, hadrian
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62631048/f611.item.r=claude menestrier correspondance
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

-Lettre du 10 avril 1632 (d’Aix) : « Si avez nombre de ces grosses médailles de Rhodes de métal sous l’Empire, comme j'en ai de Néron, Domitien, M. Aurèle et autres, vous me ferez plaisir de me les départir toutes, grandes et petites, et de celles mêmes au delà de l’Empire qui auront quelque marque extraordinaire, car des communes il s’en trouve à boisseaux. J’en voudrais aussi de celles de Philippe, d’Alexandre, de Lyzimachus et autres monarques de la Grèce, qui ont quelque signe de la Rose ou autres appartenances de la république rhodienne ou de la chouette athénienne. Ensemble des empereurs qui ont fait battre monnaie dans Athènes dont j’ai quelques pièces d’Hadrien et d’autres. » ; « J’ai recouvré depuis deux jours quelques médailles grecques d’argent battues la plupart dans la Magna Graecia que j’avais autrefois négligées comme assez communes plus que je ne ferais à présent. Entr’autres une d’une tête de Minerve au revers du Minotaure avec l’inscription ANIOΨ dont je serois bien aise de voir quelques autres de pareille inscription ou bien les empreintes si les originaux sont en mains trop tenantes. Athenes dont j’ai quelques pieces d’Hadrien et d’autres ». (Montpellier, Bibliothèque de l’École de Médecine, Ms. H 271, f° 71 ; Tamizey de Larroque 1894, V, lettre XL, p. 595-597).

References

  1. ^  Tamizey de Larroque, Ph. (1894), Lettres de Peiresc. V. Lettres de Peiresc à Guillemin, à Holstenius, à Menestrier, Paris.