Nicolas-Claude Fabri de Peiresc - Claude Ménestrier - 1633-10-20

From Fina Wiki


Nicolas-Claude Fabri de Peiresc - Claude Ménestrier - 1633-10-20
FINA IDUnique ID of the page  10678
InstitutionName of Institution. Montpellier, Bibliothèque de l’Ecole de Médecine
InventoryInventory number. Ms. H 271, f° 116
AuthorAuthor of the document. Nicolas-Claude Fabri de Peiresc
RecipientRecipient of the correspondence. Claude Ménestrier
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . October 20, 1633
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Aix-en-Provence 43° 31' 47.42" N, 5° 26' 50.89" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation. Francesco Angeloni
LiteratureReference to literature. Angeloni 16411, Tamizey de Larroque 1894, V, lettre LXIII, p. 656-6592
KeywordNumismatic Keywords  coin casts, paper cast, book, moulder
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62631048/f674.item.r=claude menestrier correspondance
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

-Lettre du 20 octobre 1633 (d’Aix) : « Seulement voudrais-je avoir les inscriptions en papier mouillé et plaqué sur le marbre pour tirer quasi l’empreinte de la figure des caractères et juger de leur manière et de leur antiquité. A quoi il n’y a pas si grande façon comme à trouver des mouleurs qui jettent les médailles en sable. N’étant question que d’appliquer sur ces marbres une feuille de bon papier mouillé et de la presser discrètement avec un mouchoir, pour enfoncer un peu le papier dans le creux des lettres. Et puis le retirer quand il est quasi sec. Si le papier est trop mince, il le faut mettre double ou triple. Et s’il est trop petit, il en faut joindre plusieurs feuilles ensemble, comme quand on assemble des cartes de géographie de plusieurs feuilles. Et cette même invention m’a souvent réussi pour des empreintes mêmes de médailles, quand elles ne sont pas de trop grand relief. Et me feriez plaisir de m’en envoyer de telles, quand il vous en passera de curieuses par les mains » ; « Voici tantôt revenir votre temps, auquel vous pourrez agir et rencontrer quelque chose de plus que l’ordinaire. Et ces grandes pluies devraient bien avoir découvert des anticailles en lieu où l’on ne les irait pas fouiller. Si vous avez rien vu du livre des médailles du sieur Angeloni, mandez moi, je vous prie, ce qui est de son dessein à peu près, et de quelle nature de médailles il prend à parler, si c’est des grecques ou des romaines ou de quelles espèces » (Montpellier, Bibliothèque de l’École de Médecine, Ms. H 271, f° 116 ; Tamizey de Larroque 1894, V, lettre LXIII, p. 656-659).

References

  1. ^  Angeloni, Francesco (1641), La Historia Augusta da Giulio Cesare insino a Costantino il Magno, illustrata con la verità delle Antiche Medaglie … Per Andrea Fei, Rome.
  2. ^  Tamizey de Larroque, Ph. (1894), Lettres de Peiresc. V. Lettres de Peiresc à Guillemin, à Holstenius, à Menestrier, Paris.