Nicolas-Claude Fabri de Peiresc - Honoré Aycard - 1633-6-19

From Fina Wiki


Nicolas-Claude Fabri de Peiresc - Honoré Aycard - 1633-6-19
FINA IDUnique ID of the page  10473
InstitutionName of Institution. Carpentras, Bibliothèque Inguimbertine
InventoryInventory number. Registre A, f° 33v
AuthorAuthor of the document. Nicolas-Claude Fabri de Peiresc
RecipientRecipient of the correspondence. Honoré Aycard
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . June 19, 1633
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Aix-en-Provence 43° 31' 47.42" N, 5° 26' 50.89" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation.
LiteratureReference to literature. Tamizey de Larroque 1898, VII, lettre n° CXIX, p. 306-3091
KeywordNumismatic Keywords  samaritan, jewish, greek, state of preservation, hole, pierced, coin weight, legend
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62459169/f319.item
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

-Lettre du 19 juin 1633 (d’Aix) : « Les deux médailles d’argent sont véritablement en caractère que l’on appelle Samaritain, et de celles que je ne fais pas de difficulté à payer au poids de l’or, mais je vous avoue que j’ai été un peu mortifié de ce que j’avois cru que ce fussent des médailles d’or effectivement, d’autant que je n’en ai point encore su voir de ce metal écrites en semblables caractères. Il est vrai que je ne vous en suis pourtant pas moins redevable. La médaille de cuivre, cotée pour hébraïque, n’était que grecque; et de fait il y a un visage de femme couronnée de tours, que les Hébreux n’y eussent pas souffert. Entre les autres j’en ai trouvé deux ou trois de bonne réserve, et une entre autres que j’estimerais bien si elle eût été un peu mieux conservée; mais je n’ai osé vous rien renvoyer pour ne contrevenir à un ordre si exprès et si précis que le vôtre, de peur que vous ne l’eussiez interprété sinistrement, vous étant grandement obligé du tout, et spécialement de ces deux d’argent dont j’avais véritablement des pareilles, mais elles avaient besoin du secours de celles-ci, pour jouir plus à souhait de leur totale inscription et de leur légitime proportion du poids pour la grosseur, car celle que j’avais était percée et diminuée de son poids. » ; p. 308 « J’oubliais de vous dire que l’inscription de la médaille samaritaine n’est pas bien conforme à ce que ces marchands en ont dit à Monsieur votre neveu; car l’une porte l’inscription d’un demi-sicle, l’une n’est qu’une drachme ou quart de sicle. Mais je ne laisse pas de les estimer grandement et pour leur qualité et pour le mérite de la part dont elles viennent ». (Carpentras, minutes, registre A, f° 33v ; Aix, registre I, fol. 277; Tamizey de Larroque 1898, VII, lettre n° CXIX, p. 306-309).

References

  1. ^  Tamizey de Larroque, Philippe (1898), Lettres de Peiresc. VII. Lettres de Peiresc à divers, 1602-1637, Paris.