Nicolas-Claude Fabri de Peiresc - J. M. Alvares - 1633-8-11

From Fina Wiki


Nicolas-Claude Fabri de Peiresc - J. M. Alvares - 1633-8-11
FINA IDUnique ID of the page  507
InstitutionName of Institution. Aix-en-Provence, Bibliothèque de Méjanes
InventoryInventory number. Correspondance littéraire de Peiresc, Tome 1, Lettre A
AuthorAuthor of the document. Nicolas-Claude Fabri de Peiresc
RecipientRecipient of the correspondence. J. M. Alvares
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . August 11, 1633
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Aix-en-Provence 43° 31' 47.42" N, 5° 26' 50.89" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation. Pieter Paul Rubens, Nicolaas Rockox
LiteratureReference to literature. Rooses - Ruelens 1909, pp. 53-54, n° 7671, Callataÿ 2017, p. 95, n° 80.2
KeywordNumismatic Keywords  roman, hadrian, casts, price, copy
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia http://www.numisbel.be/KBGN%20175 Callatay.pdf
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

11 August 1633 (from Aix): “C’est que j’ai vu mention en divers livres d’une médaille d’Hadrien qui a pour revers un cheval sur une colonne et l’inscription CC, laquelle je voudrais bien voir si elle se trouvait entre les mains de personnes d’honneur qui ne fissent pas de difficulté d’en laisser prendre une empreinte ou pour le moins le griffonement. Que s’il s’en rencontrait à vendre une semblable, je n’y plaindrais pas une demi-douzaine d’écus et davantage si elle était bien nette et bien conservée, c’est pourquoi je vous prie d’en écrire à vos correspondants de Flandre, s’il y en a d’assez curieux pour cela, afin que nous en ayons une empreinte, s’il s’en trouve ; car je n’y oserais écrire moi-même à présent, tandis qu’il y a plus de Français qu’il ne serait à désirer, sans cela j’en aurais prié M. Rubens ou M. Rockox lesquels m’auraient volontiers fait la faveur, et procuré cette satisfaction en quelque part que la pièce eût été. Mais comme le commerce de gens de négoce est plus libre que des autres, il vous sera plus aisé d’en venir à bout maintenant qu’à moi qui ne voudrais pas qu’on vit aller de mes lettres en ces pays-là, et revenir des réponses pour moi, tant que nous serons en la mésintelligence que tout le monde déplore, principalement puisque Mr Rubens s’est mêlé depuis quelques années d’autres affaires que de sa peinture et de ses curiosités” (Aix, Bibliothèque de Méjanes, Correspondance littéraire de Peiresc, Tome 1, Lettre A; Rooses et Ruelens VI 1909, no. 767, p. 53-54).

References

  1. ^  Rooses, M. and Ch. Ruelens 1909, Correspondance de Rubens et documents épistolaires concernant sa vie et ses œuvres, VI. Du 1 janvier 1632 au 25 septembre 1649, Anvers.
  2. ^  Callataÿ, Fr. de (2017), “Glory and misery of Belgian numismatics from the 16th to the 18th c. as seen through three milestones (Goltz 1563, Serrure 1847 and the Dekesels) and private correspondences”, in J. Moens (ed.), 175 years of Royal Numismatic Society of Belgium. Proceedings of the Colloquium ‘Belgian numismatics in perspective (Brussels, 21 May 2016’), Brussels, pp. 37-129.