Nicolas-Claude Fabri de Peiresc - Jean-Jacques Chifflet - 1628-1-11

From Fina Wiki


Nicolas-Claude Fabri de Peiresc - Jean-Jacques Chifflet - 1628-1-11
FINA IDUnique ID of the page  10501
InstitutionName of Institution. Carpentras, Bibliothèque Inguimbertine
InventoryInventory number. Registre III, f° 76
AuthorAuthor of the document. Nicolas-Claude Fabri de Peiresc
RecipientRecipient of the correspondence. Jean-Jacques Chifflet
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . January 11, 1628
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Aix-en-Provence 43° 31' 47.42" N, 5° 26' 50.89" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation.
LiteratureReference to literature. Tamizey de Larroque 1898, lettre n° CCCCIII, p. 900-9041
KeywordNumismatic Keywords  roman, 30 tyrans, moulds, casts, coin price, coin dealers, sebastianus
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62459169/f915.item
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

-Lettre du 11 janvier 1628 (d’Aix) : « Quant aux Tyrans, soit que ce soit de vous immédiatement que nous les ayons ou par l'entremise de Mr votre fils il n’importe. Au contraire il semble qu’il y ait à desirer que ce soit par Mr Votre fils pour l’engager à suivre les traces de si dignes ancêtres. Mais je vous supplie que ce soit sans autres plus grands délais, et afin qu’il ne tienne à ce que vous me reprochez, je vous envoie l’empreinte de mon SEBASTIANUS pour l’y employer si vous le trouvez bon, avec prière de ne la point laisser sortir de vos mains tant que faire se pourra, et de ne la pas laisser contremouler, parce que l’on en suppose par après des empreintes d’autres métaux selon la curiosité des marchands de telle marchandise, qui non seulement diminuent le prix de l’original, mais qui le font avillir tout à fait et qui pis est en font quelquefois révoquer en doute la sincérité et foi probatoire. Mais à vous, Monsieur, je ne voudrais rien avoir refusé et si vous m’envoyez un rolle des Tyrans dont vous pouvez fournir des médailles et images, possible trouverai-je quelque autre piece à y ajouter que vous n’estimerez pas moins que celle-ci » (Carpentras, minutes, registre III, f° 76 ; Tamizey de Larroque 1898, lettre n° CCCCIII, p. 900-904).

References

  1. ^  Tamizey de Larroque, Philippe (1898), Lettres de Peiresc. VII. Lettres de Peiresc à divers, 1602-1637, Paris.