Nicolas-Claude Fabri de Peiresc - Nicolaas Rockox - 1610-1-15

From Fina Wiki


Nicolas-Claude Fabri de Peiresc - Nicolaas Rockox - 1610-1-15
FINA IDUnique ID of the page  686
InstitutionName of Institution.
InventoryInventory number.
AuthorAuthor of the document. Nicolas-Claude Fabri de Peiresc
RecipientRecipient of the correspondence. Nicolaas Rockox
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . January 15, 1610
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Aix-en-Provence 43° 31' 47.42" N, 5° 26' 50.89" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation. Charles III de Croÿ, duke of Arschot, Hubert Goltzius
LiteratureReference to literature. Ruelens 1885, VI, p. 102-1041, Callataÿ 2017, p. 100, n° 106.2
KeywordNumismatic Keywords  cast, faustina, gratidianus, roman, mould, mould technique, book, plates, greek
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia http://www.numisbel.be/KBGN%20175 Callatay.pdf
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

15 Jan. 1610 (from Aix): “Votre lettre du mois d’août dernier m’a été rendue seulement à cette heure avec trois belles monnaies d’argent et les empreintes de cinq rares médailles d’or dont mon frère désirait être le porteur; mais ayant lui été retardé en loin par diverses affaires et nombreuses importunement, il a été constraint de me les envoyer. Je lui en ai fait tout plein de reproches de ce qu’il me les avait retenues si longtemps. Craignant que mon silence ne vous eût donné juste sujet de vous plaindre de moi, je vous supplie m’en excuser et croire que je suis entièrement dédié à vous servir, vous remerciant infiniment de ces monnaies que j’ai trouvées fort curieuses et de l’assistance que mon dit frère a reçue de vous en votre pays, vous offrant en revanche, de tout mon cœur, tout ce qui peut dépendre de moi. J’ai trouvé fort rares les pièces d’or dont vous m’avez envoyé les empreintes et principalement celle des Puellae Faustinianae et l’Hercules Gratidianus, me réjouissant tout plein que de si rares pièces soient tombées en si dignes mains que les vôtres. Au demeurant, la moulure m’en a semblé si belle et si nette qu’il faut résolument que je vous supplie de me faire cette faveur de vous informer diligemment de l’ouvrier qui les a moulées, comment c’est qu’il y procède, de quel sable il s’y sert et de quelle proportion de plomb on en y mettait qu’il puisse réussir si net. Car j’ai besoin à toute heure d’envoyer des empreintes en Italie et en autres endroits, à des personnes curieuses, et voudrais bien en pouvoir envoyer d’aussi nettes que les vôtres, si je pouvais. Même que s’il y avait moyen de procurer quelques livres de ce sable dans lequel les vôtres ont été jetées, en suffisance pour remplir un des plus petits chassis, vous me feriez un singulier plaisir [...] J’attends impatiemment de voir l’œuvre des médailles d’or de M. le Duc d’Arscot, dont je voudrais bien voir un exemplaire, s’il était possible, encore bien qu’il ne fut du tout achevé d’imprimer et voudrais bien avoir aussi des fragments des planches du Golzius que vous me fîtes voir, s’il ne s’en pourrait pas avoir une épreuve pour de l’argent, je les payerais aux hoirs, sy en sont saisis, au moins celles des médailles grecques” (Ruelens 1885, VI, p. 102-104)

References

  1. ^  Ruelens, Ch. (1885), "Les amis de Rubens. I. Nicolas Rockox", Bulletin-Rubens, II, pp. 89-124.
  2. ^  Callataÿ, Fr. de (2017), “Glory and misery of Belgian numismatics from the 16th to the 18th c. as seen through three milestones (Goltz 1563, Serrure 1847 and the Dekesels) and private correspondences”, in J. Moens (ed.), 175 years of Royal Numismatic Society of Belgium. Proceedings of the Colloquium ‘Belgian numismatics in perspective (Brussels, 21 May 2016’), Brussels, pp. 37-129.