Nicolas-Claude Fabri de Peiresc - Palamède Fabri de Valavez - 1608

From Fina Wiki


Nicolas-Claude Fabri de Peiresc - Palamède Fabri de Valavez - 1608
FINA IDUnique ID of the page  725
InstitutionName of Institution. Paris, Bibliothèque nationale de France
InventoryInventory number. NAF, Ms. 51701, f° 692-706
AuthorAuthor of the document. Nicolas-Claude Fabri de Peiresc
RecipientRecipient of the correspondence. Palamède Fabri de Valavez
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . 1608
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution.
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation. Nicolaas Rockox, Wenceslas Cobergher, Theodoor Galle, François Billod, Hubert Goltzius, Charles III de Croÿ, duke of Arschot, Anthonius Triest, Andreas Schott
LiteratureReference to literature. Tamizey de Larroque 1896, VI, p. 668-6891, Callataÿ 2017, p. 110-111, n° 134.2
KeywordNumismatic Keywords  antwerp, collection, brussels, book, manuscript, roman, trajan
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia https://www.academia.edu/34630611/2017 Glory and misery of Belgian numismatics from the 16th to the 18th c
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

-“Mémoires à mon frère de Vallavez” (1608, Antwerp): p. 684: “En Brabant et à Anvers. Il faut baiser les mains de ma part à Mr Roccox, chevalier, qui a été bourgmestre, lequel a un beau cabinet à qui j’ai envoyé la boîte et les paquets que vous lui avez fait tenir ; Mr Donquer marchand et Mr Wanderbergue notaire qui ont des antiques ; le P. Andreas Scotus (nb: Schott), jésuite des plus célèbres ; le P. Scribanius, jésuite, auteur de l’Amphitheatrum honoris ; le P. Jehan Haius, jésuite ; le P. Henricus Sedulus, observatin, auteur de la vie de St Elzear de Sabran, à qui il faut bailler le portrait que je vous envoie qui est au naturel ; Mr Swertius, homme docte et fort curieux ; Moïse et Théodore Galle, imprimeurs, et voir s’ils n’ont rien de beau, de nouveau ; Cocques, célèbre mathématicien, qui a fait de beaux instruments. A Bruxelles … Le Sr Venceslas Coberger, peintre excellent, que vous avez vu à Rome, à qui vous pourrez demander réponse de mes lettres précédentes, s’il ne l’a envoyée. Le Sr Francisco Billod le Jeune, gendre d’un Anglais qui avait tout plein de médailles ; … ; Mr Ridersolen, gentilhomme de Gand, parent de feu Mr Laurinus, de qui il faudrait savoir qu’est ce qu’il se trouve plus rien des œuvres de Goltzius ou plutôt du dit Laurinus qui n’ont point été imprimées, lesquelles je ne sus point voir à Gand parce que l’homme qui les a était absent ; … A Gand …M. le chanoine Triest, parent de M. Ridersolen, lequel a les restes des œuvres de Goltzius ou de M. Laurinus dont il faudrait bien prendre quelque petit mémoire si vous les pouvez voir”; Tournai, p. 687: “Mr de Villiers (nb: who died on Nov. 30th, 1620), chanoine et chancellier de l’Université, de qui je voudrais bien que vous pussiez vous éclaircir subtilement s’il est véritable ce qu’il m’a écrit qu’il m’ait envoyé une médaille d’or de Trajan avec le revers d’une cigogne qu’il estime un phoenix. Si vous ne vous disiez pas provencal, possible en vous montrant ses médailles il vous en pourrait faire fête, et audit cas il faudrait lui dire que vous êtes bien aise qu’il l’ait recouvré du messager qui l’avait retenue et trouver quelque excuse sur ce que vous cachez à lui de peur qu’il ne se mit en peine et en dépense pour vous recevoir”; Beaumont near Mons, p. 688: “M. le duc d’Arscot, à qui vous pouvez présenter la médaille d’or de Trajan du Forum et lui dire que je lui ai envoyé tout plein d’autres choses sans réponse. Il a le plus riche cabinet qui se puisse voir” (Paris, BnF, Nouv. Acq. Françaises 51701f° 692-706; Tamizey de Laroque 1896, VI, p. 668-689).

Nouvelles acquisitions françaises

Bibliothèque nationale de France

References

  1. ^  Tamizey de Larroque, Ph. (1896), Lettres de Peiresc. VI. Lettres de Peiresc à sa famille et principalement à son frère 1602-1637, Paris.
  2. ^  Callataÿ, Fr. de (2017), “Glory and misery of Belgian numismatics from the 16th to the 18th c. as seen through three milestones (Goltz 1563, Serrure 1847 and the Dekesels) and private correspondences”, in J. Moens (ed.), 175 years of Royal Numismatic Society of Belgium. Proceedings of the Colloquium ‘Belgian numismatics in perspective (Brussels, 21 May 2016’), Brussels, pp. 37-129.