Pierre-Jean Mariette - Paolo Maria Paciaudi - 1768-2-1

From Fina Wiki


Pierre-Jean Mariette - Paolo Maria Paciaudi - 1768-2-1
FINA IDUnique ID of the page  8098
InstitutionName of Institution.
InventoryInventory number.
AuthorAuthor of the document. Pierre-Jean Mariette
RecipientRecipient of the correspondence. Paolo Maria Paciaudi
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . February 1, 1768
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Paris 48° 51' 24.12" N, 2° 21' 5.26" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation. Anton Maria Zanetti, Jean-Jacques Barthélemy, Charles-Philippe Campion de Tersan, Etienne-François de Choiseul
LiteratureReference to literature. Nisard 1877, lettre n° XV, p. 353-3541
KeywordNumismatic Keywords  salary, death
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

-Lettre du 1er février 1768 (de Paris) : mort de Zanetti, avec lequel Mariette eût une amitié de 50 années ;« Savez-vous la bonne fortune qui est arrivée à mon mai l’abbé Barthélemy ? M. le duc de Choiseul, auquel il est extrêmement attaché et qui le considère, vient de lui en donner une preuve bien sensible. Il l’a fait secrétaire général de Suisses, qui est un emploi honorable, aisé à remplir, puisqu’il ne s’agit que de savoir écrire son nom et le mettre au bas de quelques ordonnances, et en même temps lucratif ; car c’est une place de vingt-cing à trente mille livres de rente, qui en produit à peu près quinze, toutes charges déduites. J’en suis d’autant plus charmé qu’il en saura faire un bon emploi. Avant que d’être aussi riche qu’il va l’être, il faisait du bien à ses parents ; jugez de ce qu’il fera pour des gens qui vraiment s’en rendent dignes. L’abbé du Tersan était hier chez moi » (Nisard 1877, lettre n° XV, p. 353-354).

References

  1. ^  Nisard, Ch. (1877), Correspondance inédite du comte de Caylus avec le P. Paciaudi, théatin (1757-1765) suivie de celle de l’abbé Barthélemy et de P. Mariette avec le même, II, Paris.