Abraham Michelet d'Ennery - Giacomo Biancani Tazzi - 1772-1-9

From Fina Wiki
Revision as of 17:18, 6 May 2020 by FDeCallatay (talk | contribs)
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)


Abraham Michelet d'Ennery - Giacomo Biancani Tazzi - 1772-1-9
FINA IDUnique ID of the page  8328
InstitutionName of Institution. Paris, Bibliothèque nationale de France
InventoryInventory number. Man. Fr. N. acq. 14898, f° 134
AuthorAuthor of the document. Abraham Michelet d'Ennery
RecipientRecipient of the correspondence. Giacomo Biancani Tazzi
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . January 9, 1772
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Paris 48° 51' 24.12" N, 2° 21' 5.26" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation. Joseph Pellerin, Abbé Leblond, Jean-Jacques Barthélemy, Louis XV of France, Augustin Belley, Louis-Philippe d'Orléans, Enrico Noris, Giovanni Bianchi
LiteratureReference to literature. Belley 1759c1, Belley 1759d2, Belley 1759e3, Belley 1759f4, Belley 1759g5, Leblond 17716
KeywordNumismatic Keywords  book, catalogue, book price, gems, academy, paris, numismatics
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

-Lettre du 9 jan. 1772 (de Paris) : « M. Baggiano banquier en cette ville vient, Monsieur, de me présenter votre lettre en date du 9 décembre dernier, et je lui ai remit sur le champ toute la pacotille de livres que je vous ai annoncé à laquelle j’ai cru devoir joindre un nouvel ouvrage qui vient de paraître sous le titre d’observations de quelques médailles du cabinet de M. Pellerin ; il est de la façon de l’abbé Leblond sous-bibliothécaire de la bibliothèque mazarine mais au style on reconnaît les impressions de M. Pellerin (passage raturé) sur l’édition de cet ouvrage, qui par son format et le caratère paraît destiné à former une suite aux productions de ce savant antiquaire, aussi est-ce pour cette raison que je me suis déterminé à vous l’envoyer. Quand vous aurez reçu ce premier article, faites-moi le plaisir de me marquer si vous en êtes content, et si vous juger à propos, je continuerai à vous ramasser ce qui paraîtra de plus intéressant sur la curiosité et quand j’en aurai formé une demi douzaine de volumes, je vous les adresserai par la même voie. Je vous étais redevable de huit sequins pour prix de la bague que vous avez eu la bonté de me céder ; j’en ai déboursé neuf pour l’emplette de vos livres ainsi ce sera un sequin, dont vous me tiendrez compte sur les premières commissions que je prendrai la liberté de vous donner puisquer vous me permettez d’en user ainsi. M. l’abbé Barthélemy n’a pas quitté sa place de garde du cabinet du roi, ce serait une perte bien réelle et dont en mon particulier je serais inconsolable ; c’est M. l’abbé Belley, garde de la bibliothèque et des pierres gravées de M. le du d’Orléans que nous venons de perdre ; ce membre de l’académie royale des inscriptions s’était distingué dans cet illustre corps par un nombre considérable de savantes dissertations chronologiques qu’on trouve répandues dans les mémoires de l’académie et qui rassemblées en /corps particulier formerait une excellente suite aux époques du cardinal Noris. Quoique nous ayons perdu plusieurs confrères habiles, il nous en reste encore quelques-uns capables de ranimer cette branche expirante de la curiosité et je vous assure que je n’épargne rien pour les exciter. En attendant celle de la curiosité naturelle est au comble de sa gloire, et dans le courant de ce mois, il va paraître plus d’un ouvrage neuf sur cette matière ; deux des plus intéressants sont de M. Lesage ( ?), l’un des membres de l’académie des sciences, et de M. de Romé de Lisle ; le premier offrira une nouvelle minéralogie par l’analyse des corps soutenue par d’expériences répétées, qui, à ce que je crois, apportera bien du changement aux idées reçues jusqu’à ce jour dans cette partie. Le second sera un essair de cristallographie où l’on développera les formes géométriques que la nature suit constamment dans les principes de différents corps … Votre très humble et très obéissant serviteur d’Ennery. PS : oserai-je vous demander des nouvelles du docteur Bianchi que j’ai eu le plaisir de connaître à Rimini ; s’il a l’avantage d’être connu de vous, vous me feriez plaisir de me marquer comment il se porte, et ce que sont devenues ses médailles » (Paris, BnF, Man. Fr. N. acq. 14898, f° 134).

Bibliothèque nationale de France

References

  1. ^  Belley, Augustin (1759), "Dissertation sur les ères de villes d'Epiphanée de Syrie et de Phénicie. Premier supplément aux dissertations du cardinal Noris", Mémoires de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, XXVI, p. 391-405.
  2. ^  Belley, Augustin (1759), "Dissertation sur l'ère de la ville d'Augusta en Cilicie. Second supplément aux dissertations du cardinal Noris", Mémoires de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, XXVI, p. 406-414.
  3. ^  Belley, Augustin (1759), "Dissertation sur l'ère de Scythopolis, ville de Palestine. Troisième supplément aux dissertations du cardinal Noris", Mémoires de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, XXVI, p. 415-428.
  4. ^  Belley, Augustin (1759), "Observations sur les médailles de vielles de Diospolis et d'Eleuthéropolis en Palestine. Quatrième supplément aux dissertations du cardinal Noris", Mémoires de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, XXVI, p. 429-439.
  5. ^  Belley, Augustin (1759), "Observations sur quelques médailles singulières de la ville de Césarée en Palestine. Cinquième supplément aux dissertations du cardinal Noris", Mémoires de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, XXVI, p. 440-455
  6. ^  Leblond, abbé (alias Gaspard Michel) (1771), Observations sur quelques médailles du cabinet de M. Pellerin, La Haye-Paris, Vve Dessaint, in-4°