Anne-Claude de Caylus - Paolo Maria Paciaudi - 1765-6-23

From Fina Wiki
Revision as of 06:40, 17 August 2019 by FDeCallatay (talk | contribs) (Created page with "{{Correspondence |Author=Anne-Claude de Caylus |Recipient=Paolo Maria Paciaudi |Correspondence date=1765/06/23 |Place=Paris |Coordinates=48.85661, 2.3515 |Associated persons=J...")
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)


Anne-Claude de Caylus - Paolo Maria Paciaudi - 1765-6-23
FINA IDUnique ID of the page  2579
InstitutionName of Institution.
InventoryInventory number.
AuthorAuthor of the document. Anne-Claude de Caylus
RecipientRecipient of the correspondence. Paolo Maria Paciaudi
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . June 23, 1765
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Paris 48° 51' 23.80" N, 2° 21' 5.40" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation. Joseph Pellerin, Ferdinando Galiani, Anton Maria Zanetti
LiteratureReference to literature. Nisard 1877, lettre n° CXXVIII, p. 138, 139-140, 1411
KeywordNumismatic Keywords 
LanguageLanguage of the correspondence
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

Lettre du 23 juin 1765 (de Paris) : « Je suis persuadé que le bonhomme Zanetti n’ira pas loin, mais je ne le suis pas que son cabinet ne monte trop haut à sa mort » ; « J’ai plus tôt fait de vous envoyer uen note que j’ai reçue de remerciements de M. Pellerin pour les médailles de Venise que vous avez eu la bonté de lui envoyer ; si vous pouvez faire ce qu’il vous dit, nous vous serons l’un et l’autre très obligés » ; « L’abbé Galiani retourne à Naples, à ce qu’on dit, où il doit passer quelques mois. Je vous manderai, à son retour, ce qu’il voudra débiter de son voyage. Il m’a promis des antiquités, à la vérité point d’Herculanum. Mais quoiqu’il soit plus fin que moi, je vous promets qu’il ne me fera pas tomber dans aucun panneau » (Nisard 1877, lettre n° CXXVIII, p. 138, 139-140, 141).

References

  1. ^  Nisard, Ch. (1877), Correspondance inédite du comte de Caylus avec le P. Paciaudi, théatin (1757-1765) suivie de celle de l’abbé Barthélemy et de P. Mariette avec le même, II, Paris.