Gisbert Cuper - Antoine Galland - 1702-1-4

From Fina Wiki
Revision as of 07:08, 3 April 2021 by FDeCallatay (talk | contribs)
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)


Gisbert Cuper - Antoine Galland - 1702-1-4
FINA IDUnique ID of the page  3401
InstitutionName of Institution.
InventoryInventory number.
AuthorAuthor of the document. Gisbert Cuper
RecipientRecipient of the correspondence. Antoine Galland
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . January 4, 1702
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Zwolle 52° 30' 52.45" N, 6° 5' 51.79" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation. Ezechiel Spanheim, Andreas Morell, Claude Nicaise, Etienne Chamillart, Jean Anisson
LiteratureReference to literature. Galland 16971, Galland 16982, Abdel-Halim 1964, p. 420-422, n° CLXXVI3
KeywordNumismatic Keywords  roman, constantinus, gallienus, trebonianus
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

-Lettre du 4 janvier 1702 (de Zwol) : « J’ai remarqué, en lisant une seconde fois votre lettre du 18 sept. Que vous y parliez de deux remarquables médailles de Constantin » ; « Je ferai tout ce que je pourrai à faire tenir un exemplaire de vos Observations à Mr le baron de Spanheim qui est en Angleterre, et une autre à Mr Morel, aussitôt que je les aurai reçus ; et je suis tout-à-fait assuré que ces ouvrages dont vous me faites présent m’apprendront beaucoup des belles découvertes en matière de littérature et des médailles. La République des lettres a fait une grande perte par la mort de Mr Nicaise, et j’y prends assurément beaucoup de part. Il était savant et obligeant. Sa mémoire me restera toujours, et je conserverai un souvenir perpétuel de son érudition, de ses manières douces, et de l’amitié qu’il m’a portée, quoique ses parents l’aient fait révoquer ce qu’il avait donné par son testament à ses amis, et que j’ai peut-être été de ce nombre » ; « J’ai vu dans le Journal des Savans de l’an 1697 que vous avez publié une Lettre touchant IV médailles antiques nouvellement publiées par le R.P. Chamillard ; et dans le Journal de l’an 1698, l’on parle d’une Lettre touchant la nouvelle explication d’une médaille d’or du cabinet du roi, toutes deux imprimées à Caen. Je vous prie de me vouloir apprendre si ce sont les mêmes lettres qu’on a imprimées depuis à Paris chez Jean Anisson, dans l’an 1699 avec ce titre : Nouvelle explication etc., que j’ai comme aussi les Lettres écrites à Mr B… et Réponse à M. G…, publiées à Paris dans l’an 1697 et 1698. Mais il me manque encore la Lettre à Mr de Vallemont sur la nouvelle explication qu’il a donnée d’une médaille d’or de l’emp. Gallien, à Paris en 1698. Je vous prie de me vouloir mander ce qu’il en est, et de m’ôter les doutes que j’ai sur ces petits ouvrages » [Remarques sur une médaille portant la légende Gallienae Augustae, explication de la légende Votis Tribus sur les médailles de Trébonien] (Abdel Halim, p. 420-422, n° CLXXVI).

References

  1. ^  Galland, Antoine (1697), Lettre de M. G. touchant quatre médailles antiques nouvellement publiées par le R. P. Chamillard, Caen, 54 pages in 8°, chez Cavelier
  2. ^  Galland, Antoine (1698), Lettre touchant la nouvelle explication d'une médaille d'or du cabinet du roy, chez Jean Cavelier. Caen.
  3. ^  Abdel-Halim, M. (1964), Antoine Galland, sa vie et son œuvre, Paris.