Jean-Baptiste Souciet - Etienne Souciet - 1729-5-16

From Fina Wiki
Revision as of 17:58, 8 July 2020 by FDeCallatay (talk | contribs)
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)


Jean-Baptiste Souciet - Etienne Souciet - 1729-5-16
FINA IDUnique ID of the page  9269
InstitutionName of Institution.
InventoryInventory number.
AuthorAuthor of the document. Jean-Baptiste Souciet
RecipientRecipient of the correspondence. Etienne Souciet
Correspondence dateDate when the correspondence was written: day - month - year . May 16, 1729
PlacePlace of publication of the book, composition of the document or institution. Thessaloniki 40° 38' 25.15" N, 22° 56' 6.97" E
Associated personsNames of Persons who are mentioned in the annotation.
LiteratureReference to literature. Omont 1902, p. 7281
KeywordNumismatic Keywords  market, coin price, macedonia, salonique, local finds, remelting, roman, faustina, collection price
LanguageLanguage of the correspondence French
LinkLink to external information, e.g. Wikpedia
Map
Loading map...
Grand documentOriginal passage from the "Grand document".

-Lettre du 16 mai 1729 (de Salonique) : « Je vous fais mille remerciements de la part des personnes à qui les médailles appartenaient; vous en avez tiré beaucoup plus qu'on ne pouvait espérer, et c'est une oeuvre de charité. Puisqu'on peut vous faire plaisir en vous envoyant quelques médailles, je tacherai de le faire et telles que vous les marquez. Il y a ici un Lorrain qui en achète quelques unes pour les revendre en France. Je lui en ai vu une de Faustine, avec cette légende au revers: Junoni reginæ. Ne serait-elle pas estimée ? On aurait pu trouver ici, il y a 25 ou 30 ans, presque pour rien, quantité de belles médailles des trois métaux. Mais on n'y en trouve plus guère que de communes et qui coûtent leur prix à peu près. Un marchand m'a dit qu’il en avait acheté une fois quarante-neuf quintaux, c'est-à-dire 4,900 livres pesant, toutes de cuivre et qu'il les avait revendues à un chaudronnier, tant elles étaient peu recherchées alors » (Bibl. Des Pères Jésuites, Levant, 5 ; Omont 1902, p. 728).

References

  1. ^  Omont, Henri (1902), Missions archéologiques françaises en Orient au xviie et xviiie siècles, Paris, Imprimerie nationale.